Causes des règles retardées, autres que la grossesse

Face à un retard de la menstruation, chaque femme commence à s'inquiéter: si elle est enceinte. Naturellement, la première chose qu'elle fait dans ce cas est de courir à la pharmacie et d'acheter un test de grossesse. Supposons que le test a montré un résultat négatif. D'abord, la femme va se calmer: il n'y a pas de grossesse. Et puis? Puis, pour certain, posera une question, dans ce que les raisons de retard de mois, sauf pour la grossesse.

Avant de commencer à explorer les causes possibles du retard, il est utile de considérer le mécanisme même de l'apparition de la menstruation, et aussi de découvrir ce qu'est un cycle menstruel. Malheureusement, beaucoup de filles et de femmes ne connaissent pas assez la structure de leur propre corps. Nous allons éliminer l'analphabétisme.

Quel est le cycle menstruel

Le cycle menstruel est un processus continu dans le corps d'une femme qui fournit des fonctions de reproduction. Ce processus est lancé, assez curieusement, dans la tête. Pour la menstruation est le cortex du cerveau. Malheureusement, les scientifiques n'ont pas encore été en mesure de déterminer exactement quelle partie du processus est en cours d'exécution. Cependant, pour nous maintenant, ce n'est pas si important. Fait important, le cortex cérébral transmet des informations à l'hypothalamus et l'hypophyse. Les deux produisent des hormones importantes qui régulent le travail de l'utérus et des ovaires. En outre, c'est l'hypophyse et l'hypothalamus qui sont responsables du fonctionnement de nombreuses autres glandes glandulaires qui participent également au cycle menstruel.

Le cycle commence traditionnellement à partir du premier jour du mois. Sa durée moyenne est de 28 jours, bien que l'on sache que chaque organisme est individuel, et la norme est la durée du cycle de 21 à 35 jours. Le facteur le plus important dans ce cas est, néanmoins, la régularité du cycle , et non sa durée. La première moitié du cycle est consacrée à la maturation d'un autre œuf et à la préparation du corps pour la conception: un follicule éclaté forme un corps jaune qui produit de la progestérone. Avec l'estragon, la progestérone prépare l'utérus pour l'implantation d'un ovule fécondé: un épaississement de l'endomètre - la couche muqueuse de l'utérus.

Si la fécondation se produit et que l'œuf est implanté dans la couche muqueuse, il y a un retard complètement naturel des menstruations , qui dure jusqu'à la fin de la grossesse, et si la femme allaite, alors un peu plus longtemps. Et si l'ovule n'est pas fécondé, alors le corps jaune cesse de produire de la progestérone et commence à diminuer graduellement, la couche utérine de l'utérus est rejetée et sort sous la forme de la menstruation. Le détachement de l'excès de mucus endommage inévitablement les vaisseaux sanguins, ce qui provoque des saignements.

La première menstruation - menarche - commence chez la fille vers 12-14 ans. Puisque le fond hormonal n'est pas encore établi chez les adolescents, dans les 1-2 premières années, le cycle chez une fille n'est généralement pas régulier. Cependant, dans les 2 ans, il doit être réglementé, et plus tard, les retards de la menstruation autres que la grossesse devraient causer de l'anxiété chez la fille. Un retard est considéré comme une situation lorsque le décalage mensuel est supérieur à 5 jours. 1-2 fois par an, de tels retards sont tout à fait normaux, mais s'ils vous dérangent plus souvent, alors cela vaut la peine de consulter un médecin et de découvrir quelle est leur raison.

Causes du retard de la menstruation, sauf la grossesse

Dysfonctionnement des ovaires

Quand une femme vient chez le médecin avec une plainte sur un cycle irrégulier, de nombreux médecins diagnostiquent un dysfonctionnement des ovaires. Cependant, il faut comprendre que le dysfonctionnement de l'ovaire - c'est un cycle irrégulier et un retard constant des mois, sauf pour la grossesse. Autrement dit, avec ce diagnostic, le médecin ne fait que constater la situation. Et les causes de dysfonctionnement peuvent être très différentes, et il est très important de déterminer la cause spécifique des retards.

Stress et exercice

Les raisons les plus fréquentes pour retarder les mois, sauf pour la grossesse, sont une variété de stress nerveux, de stress et autres. La situation difficile au travail, les examens, les problèmes dans la famille - tout cela peut entraîner des retards. L'organisme de la femme perçoit le stress comme une situation de vie complexe dans laquelle une femme n'a pas encore besoin d'accoucher. Il faut prendre soin de changer la situation: se tourner vers un psychologue de famille, changer d'emploi ou apprendre à gérer des situations plus facilement et ainsi de suite. Gardez à l'esprit que la fatigue et le manque de sommeil sont également un stress important pour le corps.

Une activité physique excessive ne contribue pas non plus à la régularité du cycle menstruel. Il est connu que les athlètes professionnels éprouvent souvent des problèmes avec le retard de la menstruation et même avec la maternité. Les mêmes problèmes sont poursuivis par les femmes qui sont déterminées à travailler physiquement. Il vaut mieux laisser cela aux hommes.

Mais ne pensez pas qu'un exercice physique modéré ou un jogging matinal peut affecter la situation. Le mode de vie actif n'arrêtait personne. Il s'agit de charges excessives, sous lesquelles le corps travaille sur l'usure.

Changement climatique

Souvent, les femmes qui passent leurs vacances loin de la maison font face à des femmes avec un retard dans la menstruation. Le changement climatique est également une situation stressante pour le corps. En outre, la raison du retard peut être une exposition excessive au soleil ou un abus du solarium. En passant, l'excès d'ultraviolet dans la vie d'une femme peut entraîner des conséquences beaucoup plus désagréables, jusqu'au cancer de la peau.

Problèmes de poids

Les scientifiques ont depuis longtemps découvert que les tissus adipeux participent directement à tous les processus hormonaux. À cet égard, il est facile de comprendre que les raisons du retard de la menstruation, sauf pour la grossesse, peuvent également être couverts dans les problèmes de poids. De plus, l'excès et le manque de poids peuvent provoquer un retard.

La couche adipeuse, en cas de surpoids, accumulera de l'œstrogène, ce qui affecte négativement la régularité du cycle. Avec un poids insuffisant, tout est beaucoup plus compliqué. Le jeûne à long terme, ainsi que la perte de poids inférieure à 45 kg est perçue par le corps comme une situation extrême. Le mode de survie est inclus, et dans un tel état la grossesse est hautement indésirable. Dans ce cas, il est possible non seulement de retarder la menstruation, mais aussi son absence complète - aménorrhée. Naturellement, les problèmes de menstruation disparaissent avec la normalisation du poids.

Autrement dit, les femmes polnenkim ont besoin de perdre du poids, mince - prendre du poids. La chose principale est de le faire très attentivement. La nutrition de la femme doit être équilibrée: dans la nourriture doit être présent, et les protéines, et les graisses, et les hydrates de carbone, ainsi que des vitamines et des oligo-éléments. Tout régime devrait être modéré, pas épuisant. Il est préférable de les combiner avec une activité physique modérée.

Intoxication

L'intoxication aiguë du corps provoque également un retard de la menstruation. L'alcool, le tabac, la toxicomanie - tout cela a un impact très négatif sur l'état du système reproducteur. La même réaction du corps peut causer un travail prolongé dans la production chimique nuisible.

Si le médecin est une raison pour retarder le mensuel, il faut l'abandonner, ou penser à changer d'emploi.

Hérédité

Il est logique de clarifier avec maman et grand-mère s'ils ont eu des problèmes similaires. S'il y en avait, alors peut-être que tout est dans l'hérédité. Malheureusement, il n'est pas toujours possible d'établir la cause exacte des problèmes héréditaires liés au cycle menstruel.

Causes gynécologiques de la menstruation

Souvent, les raisons du retard des mois, sauf pour la grossesse, résident dans diverses maladies gynécologiques. Ainsi, le retard de la menstruation est causé par diverses formations tumorales : myome utérin, kystes, cancer du col de l'utérus. En outre, diverses enametriosis et l'endométrite, l'adénomyose, les processus infectieux et inflammatoires dans le système urinaire. Le retard peut être causé par une spirale mal installée.

Il est particulièrement important de diagnostiquer les tumeurs dans le temps, à la fois bénignes et cancéreuses, car elles nécessitent un examen et un traitement d'urgence. Sinon, le résultat peut même être mortel. Cependant, les processus inflammatoires nécessitent un traitement rapide, car ils peuvent aussi avoir les conséquences les plus déplorables. Y compris, l'infertilité.

Les fausses couches et les avortements affectent également le cycle menstruel. Tout d'abord, l'interruption de la grossesse provoque une restructuration violente et forte dans le corps, en particulier dans le contexte hormonal. En outre, le grattage endommage inévitablement la membrane muqueuse de l'utérus. Les deux entraînent un retard dans les mois. Quelques mois après l'avortement ou la fausse couche, le cycle menstruel revient à la normale. S'il y a une sélection étrange ou si le cycle n'est pas établi avec le temps, il est logique de consulter à nouveau un médecin.

Un autre facteur qui affecte le cycle menstruel sont les contraceptifs hormonaux . En raison des hormones contenues dans eux, ils régulent le cycle menstruel, en le subordonnant au rythme de la prise des comprimés. Après que la femme refuse les pilules, pendant quelques mois il peut y avoir des perturbations dans le cycle en raison d'un changement dans le fond hormonal.

Contraceptifs hormonaux d'urgence - c'est habituellement une mesure forcée. Cependant, il ne devrait pas être abusé. Après tout, nous parlons encore d'un changement brusque du fond hormonal, qui ne passe jamais inaperçu.

Syndrome des ovaires polykystiques

Dans certains cas, la cause du retard des menstruations, à l'exception de la grossesse, peut devenir une pathologie comme le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK). Ce nom cache des troubles hormonaux graves associés à des ovaires anormaux, augmente la production d'estragon et d'androgènes. En outre, la maladie est caractérisée par une violation du pancréas et du cortex surrénalien.

Souvent, ce diagnostic peut être fait simplement par l'apparition d'une femme. En raison de la production accrue d'androgènes, elle souffre souvent d'un poids excessif, elle a un type de cheveux mâles, c'est-à-dire sur la lèvre supérieure, sur les jambes, une croissance excessive des poils dans la région inguinale, etc. Cependant, l'apparence, c'est, après tout, pas un indicateur de 100%. Ainsi, chez les femmes de l'Est, les poils du visage sont une conséquence de leurs caractéristiques nationales et non d'une quelconque violation. Donc, en tout cas, il est nécessaire de faire les tests.

Bien sûr, le SOPK peut mener à l'infertilité, mais ne vous inquiétez pas, car cette condition est assez facilement traitée avec des médicaments hormonaux. À la suite de la prise de médicaments, non seulement le travail des ovaires est restauré, mais l'apparence du patient s'améliore également. Le plus souvent, les femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques sont prescrits un cours de contraceptifs hormonaux. Ils rétablissent le nombre normal d'hormones sexuelles féminines dans le corps, ce qui conduit à la normalisation du cycle et à la disparition de l'autre symptôme.

Causes non-gynécologiques de la menstruation

Les raisons du retard du mois, sauf pour la grossesse, peuvent être couvertes et non dans les maladies gynécologiques. Comme vous vous en souvenez, le cortex cérébral, l'hypophyse et l'hypothalamus sont responsables de l'ajustement du cycle. Ainsi, la perturbation du cerveau peut également affecter le cycle menstruel.

En outre, le diabète, les maladies thyroïdiennes ou surrénales et d'autres maladies du système endocrinien. En règle générale, dans ce cas, la femme fait face à d'autres symptômes désagréables, de problèmes de poids à la détérioration de l'état de santé.

Prendre des médicaments

De nombreux médicaments, en particulier les médicaments anabolisants, antidépresseurs, diurétiques, antituberculeux et autres. Par conséquent, si le retard dans le cycle menstruel est survenu en raison de la prise de nouveaux médicaments à partir de ce qui précède ou de tout autre, il est logique de consulter un médecin. S'il y a une telle opportunité, il est nécessaire de remplacer le médicament par un autre, ce qui ne causera pas de telles conséquences.

Climax

Les femmes d'âge peuvent suspecter une ménopause - comme la raison du retard de la menstruation, sauf pour la grossesse. En moyenne, à l'âge d'environ 50 ans, les femmes commencent à ressentir des changements dans leur corps: les mensuels deviennent irréguliers, leurs changements d'intensité, et beaucoup plus. Tout cela suggère que la période fertile (reproductive) dans la vie d'une femme touche à sa fin. Le développement de la progestérone et d'autres hormones féminines est réduit, ce qui provoque tous les changements ci-dessus.

Au fil du temps, la période d'une femme s'arrête à tous. Je voudrais avertir les femmes qui suggèrent un point culminant: ne pas refuser immédiatement de la contraception, car avant que les menstruations disparaissent complètement, il y a une période où le cycle chez les femmes est irrégulier. Parfois, le corps manque 1-2 mois, après quoi le mensuel a repris. Il y a un risque de grossesse non désirée. À cet âge, rarement une femme est prête à donner naissance, et maintenant il peut être dangereux pour la mère et l'enfant.

En outre, du fait que la ménopause est associée à de graves changements chez les femmes, elles ne reconnaissent souvent pas la grossesse qui s'est produite, reliant tous les symptômes à une nouvelle période de leur vie. Il y a eu des cas où les femmes ont appris leur grossesse directement pendant l'accouchement. Afin d'éviter de telles situations, il faut se rappeler que même après que la femme a commencé la ménopause, elle est encore une femme, ce qui signifie qu'elle doit faire attention à son corps et suivre tout ce qui se passe en lui.

Que les retards constants de la menstruation sont dangereux

En soi, le retard de la menstruation, sauf pour la grossesse, n'est pas dangereux, il est beaucoup plus dangereux que les raisons qui provoquent ce symptôme. Il est très important de suivre les premières phases de nombreuses maladies dont le symptôme peut être un retard. De plus, la femme elle-même est beaucoup plus à l'aise lorsque le cycle est régulier. Cela vous permet de planifier votre propre vie de façon plus fiable, et même les diagnostics plus tôt de la grossesse. Et dans certains cas, c'est très, très important.

Comme vous pouvez le voir, les raisons du retard des mois, sauf la grossesse, peuvent être énormes, et vous pouvez déterminer par vous-même quelle est la raison pour laquelle vous n'êtes pas possible. Il est préférable de voir un médecin afin qu'il ait effectué tous les tests et études nécessaires et diagnostiqué.

Après cela, le gynécologue nommera le traitement qui vous convient le mieux ou vous dirigera vers le spécialiste approprié, selon les causes de la maladie: endocrinologue, oncologue et ainsi de suite. La chose principale est de ne pas s'inquiéter trop tôt. Dans la plupart des cas, la situation n'est pas si grave.

You May Also Like

New Articles

Reader's Choice

© 2021 delamou.xyz