Colposcopie: avantages et inconvénients de la méthode, indications et préparation de la procédure

En gynécologie, la colposcopie est l'une des méthodes les plus courantes de diagnostic des maladies qui affectent les organes génitaux d'une femme. Une conscience insuffisante de la colposcopie conduit à des sentiments déraisonnables avant la procédure et à des attentes de sensations désagréables au cours de celle-ci. Par conséquent, il est nécessaire de faire la lumière sur cette méthode et de comprendre ce qu'est la colposcopie en gynécologie.

Qu'est-ce que la colposcopie?

Sous colposcopie, on entend l'examen du col de l'utérus par agrandissement à l'aide d'un dispositif spécial, le colposcope.

Souvent, les patients s'inquiètent que la procédure est trop longue, alors ils se demandent combien de temps dure la colposcopie. La durée de l'étude est d'un maximum de 30 minutes, et il ne devrait pas être craint.

Distinguer entre la colposcopie simple et dilatée. Dans le premier cas, lors de l'examen, il est possible de déterminer la forme et la taille de l'organe examiné, ainsi que de révéler ses défauts. Une seconde méthode plus informative est la colposcopie, qui nécessite l'utilisation de tests supplémentaires.

En tant que développeur, une solution d'iode ou de Lugol peut être utilisée. Lorsqu'il est appliqué sur des tissus non-sains, leur nuance change et ceux qui sont affectés ne changent pas. Pour une meilleure visualisation, différents filtres de lumière sont utilisés. La technique vous permet d'identifier efficacement les tissus les plus suspects.

Lors de l'identification des zones de l'épithélium avec des manifestations de la pathologie, une biopsie est effectuée. Cette opération est absolument sûre et presque indolore. En plus de l'inconfort léger, une femme ne ressentira rien. S'il y a un besoin de biopsie de la vulve ou du vagin, utilisez un anesthésique local.

Les craintes au sujet de la douleur ou de la probabilité des processus d'érosion sont complètement infondées.

Indications pour la procédure

Colposcopie en gynécologie - une procédure indispensable, car elle permet de détecter un certain nombre de pathologies de la sphère gynécologique.

À la suite d'un examen primaire du patient, les symptômes suivants peuvent être à la base de la nomination de la colposcopie:

  • écoulement non spécifique du vagin, irritant la muqueuse, qui est la cause de la démangeaison;
  • saignement non associé à la menstruation;
  • la douleur pendant les rapports sexuels et après celle-ci;
  • La présence d'une douleur inhabituelle dans le bas-ventre.

S'il est nécessaire de subir des manipulations gynécologiques, certaines femmes éprouvent une barrière psychologique et ne comprennent pas pourquoi la colposcopie est nécessaire. Il convient de noter qu'il existe un certain nombre de maladies qui nécessitent la conduite obligatoire de cette étude. Ces maladies comprennent les suivantes.

Endométriose Quand il se développe, on observe des formations extrautérines de l'endomètre. Avec l'aide de la colposcopie, la présence de ce processus dans le vagin ou sur le col de l'utérus est déterminée. Plus d'informations sur l'endométriose →

Érosion Colposcopie avec érosion du col de l'utérus vous donne l'occasion de voir des fissures pathologiques, qui sont représentées sur la muqueuse de l'organe. De plus, l'étude permet d'identifier à un stade précoce le développement de différents types de tumeurs. En savoir plus sur l'érosion →

Cancer. Le développement de l'oncologie, affectant le col de l'utérus, est le résultat de l'activité du virus du papillome lorsqu'une femme est infectée. Avec l'aide de la colposcopie, il est possible de reconnaître la nature des processus et d'empêcher le développement d'une tumeur cancéreuse à un stade précoce.

Polypes Ces néoplasmes désagréables sont facilement détectés lors de l'examen colposcopique.

Erythroplastie, ou leucoplasie. Un diagnostic rapide des modifications de l'épaisseur de la couche épithéliale permet de prendre des mesures appropriées pour traiter la maladie.

Les avantages et les inconvénients de la méthode

Souvent, les circonstances sont telles que lorsque vous avez besoin de faire une colposcopie, les femmes ont des doutes sur la sécurité et la nécessité de la procédure. Pour une compréhension objective de l'effet de ce type de diagnostic sur la santé, il faut peser le pour et le contre.

La colposcopie, comme aucune autre technique, a une valeur diagnostique élevée. Avec son aide, le médecin reçoit des informations complètes sur l'état des tissus, les pathologies possibles, les changements oncologiques, ainsi que la présence de tumeurs et d'inflammations. À la suite de l'étude, la fiabilité du diagnostic est maximale. Si nécessaire, le médecin peut prendre une photo et la revoir s'il y a un doute.

La colposcopie est simple et il n'y a pas besoin de préparation patiente complexe. Malgré la complexité de l'événement, il est conduit complètement sans douleur.

Les inconvénients de la méthode peuvent être attribués à la possibilité de mener une étude uniquement chez les femmes qui ont déjà des relations sexuelles. L'événement ne peut pas être effectué pendant les périodes, ce qui limite quelque peu ses possibilités.

En outre, une condition obligatoire est la nécessité de prendre en compte le cycle individuel d'une femme, de sorte qu'il soit possible d'obtenir le volume complet d'informations requises. Ainsi, parfois, il faut un certain temps à partir du moment d'aller chez le médecin.

La probabilité de complications est minime.

Contre-indications

Contre-indications à la colposcopie sont divisées en absolu et temporaire. Pour évaluer les contre-indications absolues possibles, il faut prendre en compte les méthodes de diagnostic qui seront utilisées.

Avec une simple colposcopie, il n'y a pas d'interdiction absolue de sa mise en œuvre, car la procédure diffère peu d'un examen gynécologique conventionnel. La seule différence est que le colposcope est installé à une certaine distance de l'entrée du vagin.

Si la colposcopie implique la sélection de matériel biologique, dans lequel certaines substances sont utilisées, il existe une possibilité de développement d'allergie. De plus, l'intolérance individuelle à ces solutions est possible.

Malgré la sécurité de cette procédure gynécologique, il faut comprendre qu'il y a quelques interdictions temporaires sur la colposcopie.

Les contre-indications peuvent inclure:

  • la présence d'un processus inflammatoire;
  • la période à partir de la naissance est inférieure à 1,5-2 mois;
  • intervention chirurgicale récente dans le traitement du col de l'utérus;
  • la période à partir du moment de l'avortement est inférieure à 3-4 semaines;
  • présence de saignement.

Ainsi, la question de savoir si la colposcopie est faite avec la menstruation, la réponse est définitivement négative.

Préparation de

Avant l'événement, vous devriez lire des informations sur la préparation à la colposcopie.

Les femmes se demandent souvent s'il est possible d'avoir des relations sexuelles avant la colposcopie. Les médecins recommandent de limiter les rapports sexuels immédiatement avant la procédure. La période minimale d'abstinence est d'un jour.

Lorsque la menstruation se produit à ce moment, l'examen est reporté. Dans ce cas, les tampons ne doivent pas être utilisés.

Avant l'examen, l'utilisation de suppositoires vaginaux, de sprays et de comprimés doit être exclue. Les procédures d'hygiène doivent être effectuées exclusivement avec de l'eau, les détergents ne doivent pas être utilisés en même temps.

Les patients doivent savoir quel jour du cycle la colposcopie est effectuée. Pour obtenir les données les plus fiables, l'étude est réalisée 9-20 jours après la fin du cycle menstruel. S'il y avait un besoin urgent de diagnostic urgent, alors vous ne pouvez pas attendre le début de cette période, le plus important, qu'il n'y avait pas de mois.

Si le cycle menstruel échoue, le médecin doit être averti à ce sujet, puis le spécialiste sera en mesure d'évaluer réellement l'état de la muqueuse. Ainsi, la colposcopie peut être réalisée n'importe quel jour du cycle.

Comment la procédure est-elle effectuée?

Dans une traduction littérale, le nom de cette méthode de diagnostic signifie l'observation du vagin. L'axe principal de la procédure est la détection des changements pathologiques sur le col de l'utérus. Le colposcope se compose d'un microscope binoculaire, ce qui vous permet d'obtenir une image stéréoscopique.

La jumelle est capable de donner une augmentation de 4 à 40 fois. Le trépied de l'appareil est équipé d'un illuminateur.

Les modèles coûteux disposent d'équipements supplémentaires qui vous permettent d'effectuer des fixations photo et vidéo, ce qui permet de suivre la dynamique du processus de traitement.

La procédure préliminaire est effectuée pour un examen gynécologique ordinaire, et si une pathologie est suspectée, une colposcopie est prescrite. Une procédure simple, comme nous l'avons déjà noté, est un examen visuel de l'objet de l'investigation.

Une étude détaillée implique la sélection d'échantillons épithéliaux et la coloration des tissus. Auparavant, la zone située autour du col de l'utérus est traitée avec une solution à faible pourcentage de vinaigre. À la suite de cette action, il y a un gonflement à court terme de la muqueuse et un ralentissement de la circulation. Dans ce cas, il y a une réduction des petits navires. Si cela ne s'est pas produit, alors ce phénomène est la preuve d'atypie des vaisseaux.

Après cela, la solution de Lugol est appliquée, ce qui lubrifie la zone autour du col de l'utérus. Cet organe a un épithélium multicouche, qui contient du glycogène, capable de réagir aux composants de la solution.

Pendant la réaction chimique, la coloration du col sain se produit uniformément. Si le site de colposcopie n'est pas coloré à l'iode, cela indique un changement pathologique. Ceci est expliqué par les propriétés de l'épithélium cylindrique, qui sont mal fournies à la coloration avec des substances contenant de l'iode.

Si une pathologie est détectée, le médecin décide d'effectuer une biopsie . Cela signifie qu'un petit morceau de tissu est prélevé pour un examen histologique. L'instrument pour cette opération est une pince spéciale, donc il peut y avoir des sensations désagréables ressemblant à des spasmes ou à une légère pression.

Après la procédure

Si l'examen colposcopique n'était pas accompagné d'une biopsie, alors vous pouvez mener une vie normale, il n'y a pas de restrictions sur le travail. Si après kolposkopii krovit, alors ce n'est pas un sujet de préoccupation. Après un, un maximum de trois jours, l'excrétion cessera.

La brûlure après colposcopie est possible pendant une courte période en cas de biopsie. Mais ce n'est pas le seul effet secondaire désagréable de la procédure. N'ayez pas peur si votre estomac fait mal après une colposcopie. Dans quelques jours, les sensations désagréables disparaîtront.

À la fin de la procédure, il est conseillé aux médecins de s'abstenir de toute activité sexuelle dans la semaine suivant l'intervention, et les douches vaginales et les tampons ne doivent pas être utilisés.

Nous espérons que tous les doutes et craintes que certaines femmes associent à la colposcopie ont été dissipés. L'importance de cette procédure pour établir un diagnostic est difficile à surestimer, car un traitement correctement diagnostiqué et adéquat aidera non seulement à préserver la santé du patient, mais aussi à donner une nouvelle vie.

Auteur: Sergey Shorokh,

Vidéo utile sur le traitement de l'érosion cervicale: l'expert dit

You May Also Like

New Articles

Reader's Choice

© 2021 delamou.xyz