Comment et pour quoi est la colposcopie du col de l'utérus?

La colposcopie est une procédure gynécologique réalisée dans le but d'examiner le col de l'utérus et le vagin. Cette méthode permet de détecter et de décrire les changements pathologiques dans les parois des organes génitaux. Le plus souvent, la colposcopie est réalisée avec l'érosion du col de l'utérus.

Grâce à cette technique, il est possible d'établir ou au moins de suspecter la majorité des maladies cervicales. S'il y a des difficultés dans le diagnostic, l'examen colposcopique peut être étendu ou complété par une biopsie. La plupart des médecins-gynécologues recommandent à des fins prophylactiques de subir une étude tous les six mois.

Pourquoi faire une colposcopie?

Dans la plupart des cas, cette méthode diagnostique est utilisée pour détecter les processus néoplasiques localisés à la surface du col de l'utérus. Cette catégorie comprend le fond, les maladies précancéreuses, ainsi que le carcinome.

Le colposcope est un dispositif optique qui vous permet d'obtenir une meilleure visualisation des formations pathologiques situées dans la cavité vaginale.

La colposcopie est réalisée chez des femmes ayant des cellules atypiques dans l' examen cytologique des frottis , c'est-à-dire modifiées, non caractéristiques de cette localisation.

Grâce à cette méthode, il est possible d'effectuer des diagnostics différentiels et d'établir la localisation du processus pathologique. En analysant l'image visuelle, le gynécologue décide de l'opportunité de procédures supplémentaires. Lors de l'examen de la muqueuse, il est possible de détecter les zones les plus sujettes au processus pathologique. Si le médecin soupçonne une malignité de l'éducation, une biopsie d'impact peut être nécessaire. La technique vous permet d'affiner le diagnostic et d'obtenir des informations plus détaillées sur l'état général du col de l'utérus.

Lors de la prise de matériel biologique, il est important de se rappeler que l'échantillon de tissu doit être saisi dans la zone la plus endommagée de la muqueuse. Grâce à cette règle, il est possible d'éviter un diagnostic peu fiable, et aussi d'assigner les bonnes tactiques thérapeutiques à l'avenir.

Contre-indications

Les statistiques montrent que la colposcopie est l'une des techniques de diagnostic les plus couramment utilisées dans la pratique gynécologique. Ses avantages sont la rapidité, la fiabilité et l'innocuité relative.

Cependant, il existe un certain nombre de contre-indications qui limitent l'utilisation de cette procédure:

  • Chirurgie récente du col de l'utérus (cryodestruction, conisation , diathermocoagulation).
  • Le premier mois après l' avortement .
  • Les 2 premiers mois après la grossesse.

La restriction à l'utilisation de la colposcopie avancée est l'intolérance individuelle des préparations d'iode et d'acide acétique.

Les contre-indications relatives à la nomination de la colposcopie sont:

  • Atrophie prononcée de la muqueuse de la partie externe du canal cervical.
  • Processus inflammatoire sévère.
  • Saignement du col de l'utérus ou du canal cervical.
  • Phase desquamation du cycle menstruel.

Que montre la colposcopie du col de l'utérus?

Avec l'aide de la colposcopie, même de petites parties de l'épithélium modifié sont fixées et déterminent de manière fiable la localisation, la taille et la nature de la lésion.

Lorsque vous effectuez une inspection visuelle, vous pouvez évaluer:

  • Motif vasculaire.
  • Violation de l'intégrité et de la structure des membranes muqueuses.
  • La couleur du tissu
  • Forme et la présence de glandes.
  • Dimensions et limites de l'épithélium affecté.

La muqueuse saine brille, a une couleur rose pâle, dans la deuxième phase du cycle peut acquérir une couleur bleu pâle. Lors de l'application de la solution de Lugol, la couche épithéliale devient brun foncé. En raison de l'arrière-plan de couleur changé, il est possible de distinguer plus en détail les sections endommagées de la muqueuse.

Colposcopie étendue

Ce type de colposcopie ne diffère de la procédure standard que par l'utilisation de réactifs spécifiques, qui permettent de mieux détecter les modifications de la membrane muqueuse.

Échantillons utilisés en colposcopie avancée:

  • 3% d'acide acétique. Lorsqu'il est appliqué à la membrane muqueuse est capable de rétrécir les vaisseaux sains. L'échantillon est un must pour la colposcopie standard.
  • Comment faire de la colposcopie avec le test de Schiller, on l'a déjà dit plus haut: la technique consiste à utiliser une solution de Lugol contenant une grande quantité d'iode. Normalement, les cellules épithéliales saines transportent du glycogène, qui absorbe activement l'iode. En raison de cet effet, les muqueuses sont peintes dans une couleur brun foncé. Avec de nombreuses maladies du col de l'utérus, les cellules modifiées cessent d'accumuler de l'iode, qui s'exprime dans une couleur moins intense ou en son absence complète.

Quels jours du cycle la colposcopie est-elle pratiquée?

Quand est-il préférable de faire une colposcopie? Le plus informatif est le résultat obtenu dans la première moitié du cycle, en particulier sur les 2-3 jours après la menstruation.

Pendant la menstruation, la colposcopie du col de l'utérus n'est pas recommandée. Avec la menstruation, l'épithélium desquamé peut chevaucher le cou, ce qui réduit la valeur informative de l'examen. En outre, des morceaux de l'endomètre peuvent être pris pour un néoplasme ou un site de muqueuse endommagée, ce qui conduit à un résultat déformé.

La colposcopie n'est pas non plus réalisée dans les 2-3 jours après l' ovulation . Cela est dû au mucus abondant, qui peut déformer les données de l'enquête et interférer avec le diagnostic.

Il n'est pas recommandé d'effectuer un examen colposcopique dans la seconde moitié du cycle. Dans la phase sécrétoire, la progestérone , l'hormone, commence à prédominer dans le sang, sous l'influence duquel les processus de régénération se détériorent dans la muqueuse utérine. Cette caractéristique peut entraîner le développement de saignements de longue durée.

Certains patients sont intéressés par la fréquence de la colposcopie. Dans les protocoles médicaux, il n'y a pas de contre-indications particulières limitant l'utilisation de cette technique.

Préparation de

Pour préparer la procédure, vous devez respecter strictement les recommandations médicales, sinon la valeur diagnostique de la méthode est réduite:

  • Avant la colposcopie il est nécessaire de s'abstenir de rapports sexuels pendant 2 jours.
  • Pour préserver la microflore naturelle du vagin, il est recommandé de ne pas utiliser les suppositoires vaginaux, les tampons et les seringues pendant 2 jours avant la procédure.
  • Avec un seuil de douleur plus faible, on prescrit au patient un analgésique faible du groupe AINS (paracétamol, ibuprofène) avant la procédure.

Lors de la nomination d'une date d'étude, il est nécessaire de prendre en compte le cycle menstruel d'une femme. Plus sur les phases du cycle menstruel →

Conduire

Dans la plupart des cas, la durée de la procédure est de 25 minutes. Avant la colposcopie, le médecin vous demande de vous déshabiller sous la taille. Ensuite, vous devez vous asseoir dans la chaise de visualisation.

Alors, comment est la colposcopie du col de l'utérus. Initialement, le médecin examine la fente génitale et les tissus environnants. Après cela, le vagin est vu avec des miroirs. Pendant toute la période de colposcopie, les lacunes génitales seront élargies par des miroirs. Pour empêcher le dessèchement des muqueuses, les parois du vagin seront parfois irriguées avec une solution saline.

Après examen visuel de l'exocol sous un microscope, il est traité avec une solution d'acide acétique. Une femme éprouve une légère sensation de picotement et de brûlure. Après quelques minutes, le cou est traité avec la solution de Lugol avec de la glycérine.

Si nécessaire, le médecin prendra un matériel biologique avec un outil spécial. Selon les indications, il peut être nécessaire d'effectuer un curetage curatif du canal cervical.

Quelles maladies montre la colposcopie?

Grâce à la colposcopie, il est possible de diagnostiquer un certain nombre de maladies à la fois bénignes et malignes.

L'érosion est une pathologie causée par l'ulcération de la membrane muqueuse du col de l'utérus. Dans la pratique médicale générale, l'érosion implique une violation de l'intégrité de l'épithélium des organes. La maladie, en règle générale, est une conséquence des processus inflammatoires et des blessures mécaniques. Statistiquement, la pathologie se produit dans près de 1/3 des femmes. Lors de l'examen du col de l'utérus, l'érosion a une surface lisse, écarlate et à grains fins avec des vaisseaux sanguins. Plus d'informations sur l'érosion →

Pseudo-érosion - remplacement d'un épithélium multicouche plat du col de l'utérus sur un canal cervical cylindrique. Avec la pseudo-érosion, les lésions muqueuses sont absentes, et l'ensemble du processus pathologique est causé par un changement dans la localisation de l'épithélium. Dans la plupart des cas, ce phénomène se produit à la suite du déséquilibre endocrinien, qui se manifeste par des irrégularités dans le cycle menstruel .

Les polypes glandulaires sont une maladie de fond dans laquelle se produit une prolifération pathologique de l'épithélium du canal cervical. En règle générale, nous parlons de néoplasmes bénins, mais avec un traitement intempestif, il existe un risque de malignité du processus. Selon la classification, les polypes simples et multiples sont isolés. De plus, la prolifération de l'épithélium cylindrique peut être subdivisée en fonction de leur taille.

Le papillome est une maladie bénigne causée par le virus du papillome humain (VPH) et se manifeste par des excroissances verruqueuses sur la couche muqueuse du col de l'utérus. Dans 1% des cas, il dégénère en une tumeur maligne. Papillomes ont une surface brillante avec une teinte rose clair ou cyanotic-écarlate. Lors de la coloration avec 3% d'acide acétique, une nuance pâle devient. Des difficultés peuvent survenir dans le diagnostic différentiel avec pseudo-érosion. La surface des croissances est très semblable à l'épithélium cylindrique qui rampe sur le cou pendant l'ectopie de la couche muqueuse.

L'endométriose du col de l'utérus est une maladie causée par la prolifération des cellules endométroïdes sur l'exocol. Normalement, ces cellules sont situées uniquement dans la cavité utérine, mais avec des troubles hormonaux, il est possible de les déplacer vers le cou ou d'autres parties du corps. Les métastases dans l'endométriose peuvent affecter presque tous les organes et systèmes. Une caractéristique de l'endométriose est l'apparition de sécrétions de chocolat dans la phase de desquamation du cycle menstruel. Lors de l'examen du col de l'utérus, les cellules de l'endomètre sont de forme irrégulière, principalement rose ou bleuâtre-écarlate. Le site pathologique s'élève légèrement au-dessus de la surface de la muqueuse et a tendance à saigner. Selon la phase du cycle menstruel peut changer sa taille.

La leucoplasie est une pathologie résultant de la hornfelsion de l'épithélium cervical. Avec un examen visuel, le foyer pathologique ressemble à une tache blanche, facilement détachable de la muqueuse et ayant une forme ovale avec des limites claires. La leucoplasie dégénère souvent en un néoplasme malin. Dans la plupart des cas, la maladie affecte les femmes en âge de procréer.

Carcinome sur le col de l'utérus. Tumeur maligne, qui est représentée en colposcopie sous la forme de zones vitreuses, ayant des protubérances vallonnées avec des vaisseaux visualisés. En contact avec les réactifs, il n'y a pas de réaction des revêtements de surface. Avec de tels symptômes évidents, il n'y a pas besoin de biopsie supplémentaire.

Explication des résultats

Les données obtenues au cours de la recherche peuvent être enregistrées de diverses manières. Cela dépend de la clinique et du pays où la colposcopie a été effectuée. De telles caractéristiques ne jouent pas un rôle important, car les résultats de l'examen ne seront nécessaires que pour le médecin traitant, et il les déchiffrera déjà de façon indépendante.

Il est nécessaire de se rappeler que le diagnostic correct, basé sur les résultats de l'enquête, est capable de mettre seulement un gynécologue. Par conséquent, il n'est pas recommandé de déchiffrer personnellement, mais il est préférable de faire confiance à un spécialiste compétent.

Conséquences

Dans les 3 jours suivant la colposcopie, des saignements peuvent apparaître, il est donc recommandé de porter des joints pendant cette période. En outre, la décharge du vagin peut avoir une teinte sombre ou verte, ce qui est une variante de la norme.

Il n'est pas recommandé d'avoir des relations sexuelles pendant 5 jours après la colposcopie, d'utiliser des seringues, des tampons et des suppositoires vaginaux.

Malgré le fait que la colposcopie est une méthode de diagnostic relativement inoffensive, il existe certaines complications qui peuvent survenir lors de l'installation de miroirs, en effectuant une biopsie et d'autres manipulations.

Typiquement, c'est:

  • Douleur dans la région iliaque au lendemain de la colposcopie.
  • L'apparition de saignements abondants.
  • Leucorrhée anormale.
  • Augmentation de la température corporelle

Si ces signes ne disparaissent pas dans les 2 jours suivant la colposcopie, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Colposcopie pendant la grossesse

Il ne fait aucun doute que la plupart des enquêtes devraient être effectuées au stade de la planification , mais il n'est pas inhabituel de prescrire une colposcopie pendant la grossesse. Il est nécessaire de dire que les futures mères n'ont rien à craindre, car dans une large mesure la colposcopie pour eux et pour le bébé est absolument inoffensive.

Il n'est pas rare que, sur le fond de la grossesse, l'érosion du col commence à se développer progressivement et, dans ce cas, la colposcopie est la méthode d'investigation la plus informative. Il faut dire que chez les femmes enceintes pendant les réarrangements hormonaux, le col de l'utérus tend à s'amincir, donc lors de manipulations concomitantes, il y a un risque élevé de lésion de la muqueuse.

La colposcopie est le moyen le plus efficace de diagnostiquer les processus pathologiques localisés sur le col de l'utérus. Cette technique vous permet d'établir rapidement et de manière fiable la maladie, ainsi que d'évaluer la nature du dysfonctionnement des membranes muqueuses.

Temps favorable pour la procédure est la première moitié du cycle. La grossesse n'est pas considérée comme une contre-indication pour l'exécution de cette technique de diagnostic. À des fins préventives, vous pouvez faire une colposcopie tous les six mois.

Auteur: Bogdan Bakshun, médecin,

Vidéo utile sur la colposcopie du col de l'utérus

You May Also Like

New Articles

Reader's Choice

© 2021 delamou.xyz