Comment éviter les terribles conséquences de l'hypoxie fœtale

Lorsque le fœtus se développe dans l'utérus, il dépend entièrement de la mère, car il ne peut ni manger ni respirer indépendamment. Les miettes légères de cette période ne sont pas ouvertes, elles sont remplies de liquide, de sorte que l'air ne peut pas y circuler, et l'oxygène est nécessaire au bébé, car il doit être saturé de cellules.

Fournir du foetus en développement avec de l'oxygène est placé sur le placenta , et s'il y a des anomalies dans son travail, l'enfant peut éprouver une déficience en oxygène à des degrés divers. Cette condition est appelée hypoxie fœtale et ses conséquences peuvent être différentes.

Causes, symptômes et dangers de l'hypoxie

En fait, l'hypoxie est la privation d'oxygène du corps d'un nourrisson, pas une maladie. Cette condition se produit lorsque le niveau d'oxygène entrant dans le placenta devient insuffisant ou s'arrête complètement.

L'hypoxie intra-utérine du fœtus peut avoir différentes causes, ainsi que des conséquences, puisque l'oxygène est nécessaire à tous les tissus pour leur formation et leur fonctionnement normal, car c'est sur lui que dépendent les processus énergétiques du corps humain.

La carence en oxygène peut causer de nombreux problèmes, et une hypoxie fœtale aiguë peut avoir de graves conséquences.

Du manque d'oxygène, tous les organes du bébé en développement, en premier lieu - le cerveau, souffrent. La perturbation du développement du cerveau, qui résulte souvent d'une hypoxie fœtale intra-utérine, peut entraîner de nombreux problèmes à l'avenir, allant d'un retard mental grave à la mort.

Il y a plusieurs raisons à cette affection, le plus souvent elles sont directement liées à la santé générale d'une femme enceinte ou à un certain événement survenu pendant la période de gestation ou en cours de naissance.

Il est possible d'identifier un certain nombre de facteurs de risque d'hypoxie fœtale intra-utérine, y compris les conséquences chroniques et connexes de la future mère, tels que:

  • présence de violations dans le travail du système cardio-vasculaire, hypertension ou hypotension, vices, dystonie végéto-vasculaire;
  • présence d'une menace sérieuse d'interruption de la grossesse actuelle; Plus sur la menace de l'avortement →
  • toxicose dans les premiers stades de la grossesse;
  • les maladies de la sphère bronchopulmonaire sous forme chronique;
  • l'anémie;
  • la présence de diverses maladies du système endocrinien, par exemple, des problèmes dans le fonctionnement de la glande thyroïde, ainsi que le diabète sucré;
  • trop jeune l'âge d'une future mère;
  • l'âge de la femme enceinte de 40 ans;
  • la présence d'une incompatibilité entre le fœtus et la future mère par le facteur Rh ou le groupe sanguin;
  • consommation d'alcool ou de tranquillisants pendant la grossesse;
  • fumer sa future mère;
  • présence d'infections du système reproducteur;
  • non-respect du régime prescrit par le médecin, par exemple, alimentation irrégulière et impropre, promenades rares et courtes, le stress.

En outre, nous pouvons identifier les facteurs qui peuvent survenir pendant la grossesse ou l'accouchement et conduire à l'apparition d'une hypoxie fœtale, et aux conséquences qui en découlent, par exemple:

  • travail prématuré ou retardé;
  • Grossesse multiple (plus les fœtus se développent simultanément dans l'utérus, plus le risque d'hypoxie est élevé);
  • pénurie d'eau ou polyhydramnios ;
  • présence de malformations intra-utérines chez le nourrisson;
  • l'administration de médicaments contre la douleur ou l'anesthésie pendant l'accouchement;
  • césarienne d'urgence;
  • faible activité de travail;
  • travail prolongé;
  • utilisation à la naissance de divers auxiliaires, en particulier des forceps;
  • blessure à la naissance à un nourrisson.

Les dangers et les conséquences de l'hypoxie chez les nouveau-nés

L'apport insuffisant d'oxygène entraîne une perturbation de nombreuses fonctions et des processus métaboliques naturels. L'hypoxie du fœtus à différents moments du développement intra-utérin aura des conséquences différentes pour l'enfant.

Au tout début de la grossesse, l'apparition d'une carence en oxygène peut provoquer le développement d'anomalies fœtales ou un ralentissement général de la formation de l'embryon. Si l'insuffisance survient dans la seconde moitié de la grossesse, cela provoque un retard général dans la croissance du bébé, réduit sa capacité d'adaptation après la naissance, affecte le système nerveux et le cerveau.

L'organisme du développement des miettes a des capacités compensatoires élevées visant à maintenir le niveau de flux sanguin requis, même dans des conditions extrêmes, en augmentant la fréquence cardiaque (atteignant parfois 160 battements par minute). Lire la suite: rythme cardiaque fœtal pendant la grossesse →

En outre, l'hémoglobine fœtale a une structure spéciale, qui diffère grandement des cellules adultes par la capacité non seulement de capturer les molécules d'oxygène, mais aussi de les retenir.

Si la saturation en oxygène du sang est insuffisante, cela peut perturber les processus naturels du métabolisme chez le bébé en développement et provoquer une augmentation de l'activité de tous ses systèmes et organes.

L'insuffisance de l'apport en oxygène force le corps à fournir le volume nécessaire d'organes vitaux - le cœur, le cerveau et les reins, tout en provoquant une forte hypoxie intestinale, entraînant la libération de méconium (selles de premier-né) dans le liquide amniotique.

Bien sûr, les capacités compensatoires du fœtus ont leurs limites. Avec une carence prolongée en oxygène, les réactions protectrices de l'organisme en développement commencent à s'affaiblir, causant principalement le système nerveux central.

L'hypoxie fœtale dans les premiers stades de la grossesse peut avoir des conséquences très graves pour l'enfant à l'avenir, car cette condition provoque un retard dans le développement des structures cérébrales dans l'embryon en développement dès 6-11 semaines.

De plus, la formation des vaisseaux est perturbée, des pathologies apparaissent dans leur structure et leur fonctionnement, et la maturation de la barrière hémato-encéphalique naturelle, qui est le mécanisme protecteur du système nerveux central, commence à ralentir.

Le retard ou l'arrêt du développement des capillaires du cerveau met encore plus en danger le fonctionnement normal de l'organe et les capacités mentales de l'enfant.

Si l'hypoxie fœtale est observée dans une faible mesure, puis, en règle générale, des conséquences graves pour l'enfant après sa naissance, il ne causera pas.

Des formes sévères d'hypoxie peuvent déclencher l'apparition de nécroses et d'ischémies des tissus de divers organes internes, ce qui entraîne toujours des conséquences irréversibles graves qui conduiront ultérieurement à des troubles fonctionnels apparaissant après la naissance d'une mie, mais également à de graves anomalies mentales.

Conséquences de l'hypoxie fœtale chronique chez un enfant

Le plus souvent, la variante chronique de l'hypoxie est révélée dans les cas où une femme est irresponsable à sa grossesse et est enregistrée à une date tardive.

Dans ce cas, le médecin n'est pas en mesure de déceler en temps opportun une menace pour le fœtus en développement et de prendre les mesures nécessaires, à la suite de quoi le bébé souffre du manque d'oxygène pendant une longue période.

Cette affection provoque un certain nombre de troubles, y compris un retard important dans le développement, dont le niveau dépend du moment de l'apparition de l'hypoxie.

Si l'oxygène chronique sous forme chronique apparaît presque avant l'accouchement à environ 28 semaines, l'enfant après la naissance peut avoir un retard de développement physique, un poids et une croissance insuffisants, ainsi que des problèmes avec le système nerveux.

L'hypoxie chronique du fœtus peut entraîner des conséquences sous la forme de l'incapacité du nourrisson à s'adapter aux nouvelles conditions de vie immédiatement après la naissance, ce qui provoque une variété de maladies presque immédiatement après l'accouchement, parmi lesquelles il existe souvent toutes sortes de troubles végétatifs.

Il est possible d'identifier certains facteurs de risque pour l'apparition de l'hypoxie sous forme chronique, tels que:

  • la rareté de l'eau ou polyhydramnios est un symptôme de certaines complications de la grossesse, qui peuvent provoquer une insuffisance d'apport d'oxygène au fœtus;
  • prééclampsie;
  • violation et retard du développement du fœtus;
  • éclampsie;
  • une grossesse multiple, dans laquelle les ressources de la mère ne suffisent pas toujours à fournir à tous les bébés nécessaires tous les éléments nécessaires, y compris l'oxygène;
  • diabète gestationnel.

Cet état nécessite une correction urgente, qui peut être réalisée de différentes manières, et le choix d'un certain dépend toujours de l'état de la femme enceinte et du fœtus en développement, ainsi que du degré d'hypoxie présente.

Conséquences de l'hypoxie aiguë

Dans la plupart des cas, l'hypoxie fœtale aiguë survient pendant l'accouchement, lorsque le processus est sévèrement prolongé, et les conséquences peuvent être graves.

Dans certains cas, une carence en oxygène sous forme aiguë peut survenir au stade initial de la grossesse, qui, si elle ne reçoit pas de soins rapides et qualifiés, peut entraîner la mort du fœtus (grossesse à la décoloration).

Si l'état de l'hypoxie fœtale aiguë dans le processus générique n'est pas éliminé à temps, il peut entraîner la mort du bébé de suffocation.

Parmi les facteurs pouvant provoquer l'émergence d'une forme aiguë d'hypoxie, on peut citer:

  1. Le manque d'oxygène dans le corps de la mère, qui se produit dans les cas où une femme ne va pas, respire rarement ou superficiellement.
  2. Introduction de l'anesthésie.
  3. Augmentation du tonus utérin pendant la grossesse. Plus d'informations sur l'hypertension de l'utérus →
  4. Hypotension artérielle chez une future mère.
  5. Incarnation du cordon ombilical du cou du bébé.
  6. Détachement du placenta.
  7. Fonctionnalité placentaire diminuée, observée avec une grossesse retardée .

La détection de l'hypoxie aiguë pendant la grossesse à tout moment nécessite l'hospitalisation urgente d'une femme et la fourniture de soins qualifiés par l'administration de certains médicaments et de l'oxygène supplémentaire.

L'apparition d'une telle condition dans le processus de l'accouchement peut nécessiter une intervention chirurgicale urgente pour sauver la vie du bébé. S'il y a un cordon ombilical, une césarienne est recommandée.

Conséquences possibles pour l'enfant dans le futur

Si au cours de la première année de vie l'enfant a reçu le traitement nécessaire, sa santé redevient normale dans de nombreux cas. Cependant, dans les formes sévères de carence en oxygène pendant la grossesse ou pendant l'accouchement, les conséquences peuvent apparaître dans le futur, après une assez longue période de temps.

L'enfant peut avoir un retard dans le développement de la parole, une altération de la concentration, des maux de tête fréquents, une agitation, une faible capacité d'apprentissage ou un manque d'entraînement.

En présence de lésions progressives du système nerveux survenues pendant la période de développement intra-utérin dans le contexte d'une carence en oxygène, le bébé peut avoir des problèmes d'audition, d'attention, de mémoire et diverses maladies du système nerveux, par exemple encéphalopathie ou épilepsie. Dans certains cas, il peut y avoir une violation de la circulation sanguine dans le cerveau, une thrombose cérébrale des veines, un accident vasculaire cérébral ischémique.

Prévention de l'hypoxie

À titre préventif, il est recommandé aux femmes enceintes d'observer le régime du jour. De grande importance sont les promenades fréquentes dans l'air frais, la nutrition équilibrée appropriée, l'absence de situations stressantes.

Dans les mégapoles et les grandes villes, en raison d'une mauvaise écologie, la quantité d'oxygène dans l'atmosphère est réduite. Dans ce cas, il est logique d'utiliser des cocktails d'oxygène spéciaux.

Il est important de se rappeler que pendant la période de port d'une femme une femme ne devrait pas être dérangée, il ne devrait pas y avoir de situations stressantes. Pendant la grossesse, les femmes doivent se concentrer sur leur propre santé et sur l'avenir du bébé.

Si vous avez des craintes pour la santé d'une miette, vous devriez immédiatement consulter un médecin et fournir une assistance qualifiée, si nécessaire.

Toute violation est beaucoup plus facile à éliminer si elle est détectée à l'étape initiale.

Auteur: Irina Vaganova, médecin

Vidéo utile: exercices de respiration pendant la grossesse

You May Also Like

New Articles

Reader's Choice

© 2021 delamou.xyz