Comment le col de l'utérus change avant, pendant et après la menstruation

Pas étonnant que les gynécologues surveillent de près l'état du col de l'utérus - les changements dans ce corps signalent non seulement la grossesse, l'ovulation et l'approche de la menstruation, mais aussi de nombreuses maladies infectieuses et des déviations pathologiques. Habituellement, l'état du col de l'utérus affecte l'endométriose, le cancer et d'autres tumeurs malignes. Par conséquent, il est recommandé de vérifier l'organe avant et pendant la période d'ovulation.

Qu'arrive-t-il à l'utérus avant les jours critiques?

La norme est considérée si le col de l'utérus avant le mois est ferme au toucher et sec. Quand l'ovulation, au contraire, elle s'ouvre et devient lâche, se préparant à la fécondation. Si la grossesse n'a pas eu lieu, il y aura des jours critiques. La position du col de l'utérus avant la période menstruelle est faible. Tout à fait une image différente dans l'ovulation et la conception - le corps se ramollit, devient humide, et le pharynx s'ouvre légèrement (un symptôme de la pupille). Donc, le col de l'utérus avant le mois et pendant la grossesse - deux choses différentes. C'est pour ces raisons qu'un gynécologue peut déterminer la conception à un âge précoce. De plus, l'utérus fécondé acquiert une teinte cyanosée, car durant cette période le nombre de vaisseaux dans l'organe augmente.

En outre, beaucoup de femmes s'intéressent non seulement au toucher, mais aussi à la façon dont le col de l'utérus se présente avant la menstruation. Bien sûr, il est impossible de regarder dans le vagin indépendamment et d'examiner l'organe, mais vous pouvez déterminer son apparence par la palpation - l'utérus descend et est bien sondé, et l'éjaculation se resserre. C'est-à-dire que si au cours de l'ovulation le col de l'utérus ressemble à un tubercule avec une «pupille» élargie, alors avant les jours critiques, «l'œil» de l'organe est beaucoup plus petit.

Cou pendant la menstruation

Nous avons découvert quel est l'état du col de l'utérus avant la période menstruelle, maintenant nous apprenons à quoi il ressemble directement sur les jours critiques. À ce moment, la foule s'élargit légèrement, comme dans l'ovulation, mais le but de cette divulgation est différente - pas la volonté de fertiliser, mais le désir d'éruption d'un caillot de sang. Cette position du col de l'utérus pendant la menstruation crée un sol fertile pour la reproduction des bactéries et la fixation de l'infection. C'est pourquoi, dans les jours critiques, il n'est pas recommandé de nager dans des réservoirs ouverts, de visiter la piscine, de s'engager dans des rapports sexuels non protégés et d'insérer dans le vagin des objets étrangers - des doigts, un miroir gynécologique. Bien que le léger écoulement muqueux observé pendant cette période soit conçu pour protéger une femme contre l'infection, il n'en vaut pas la peine.

L'état du col de l'utérus avec mensuelle nécessite le respect de l'hygiène externe . Idéalement, vous devez vous laver deux fois par jour, sans compter les procédures après la défécation. Vous ne pouvez pas essuyer l'anus dans la direction vers l'avant - de telles actions sont lourdes d'infection. Il est également fortement recommandé de ne pas effectuer de procédures d'eau à l'intérieur du vagin pendant cette période - pas de seringues et d'injections d'hygiène intime. Souvent pendant la menstruation, les femmes éprouvent de la douleur dans l'utérus. Le plus souvent, ils sont associés au rejet de caillots sanguins. Dans ce cas, les spasmolytiques classiques aident. Mais parfois, des coupures douloureuses dans le col de l'utérus signalent une infection ou une pathologie dans le développement de l'organe. Par conséquent, ne négligez pas les examens prévus chez le gynécologue, afin de ne pas apporter la maladie banale à l'infertilité.

En passant, pas tellement la douleur, qui est souvent un signe de dysménorrhée, combien de sécrétions abondantes avertissent des anomalies - myomes, l'endométriose, les troubles de la coagulation et les infections aiguës. En tout cas, après la menstruation, surtout si la douleur dans l'utérus ne s'est pas arrêtée, vous devriez consulter un médecin et faire une échographie. Si la cause de l'inconfort est la dysménorrhée, alors il ya un sens avec les médicaments contre la douleur ou les contraceptifs, de boire un cours de vitamines et de complexes oméga-3. Si la cause de la douleur dans les maladies graves, il vaut la peine de procéder immédiatement au traitement prescrit par un gynécologue.

Après la menstruation

Un col sain après la menstruation commence à se préparer à la conception. Immédiatement après la fin des jours critiques, le pharynx se rétrécit, parce que le saignement a cessé. Simultanément à la levée de l'organe, la croissance de l'endomètre commence, au cours de laquelle un ovule fécondé peut être implanté lors de la conception. En plus de l'emplacement élevé, les conditions cervicales avant et après la menstruation sont similaires - la même sécheresse et la densité des tissus.

Mais au cours de la période d'ovulation, l'organe se relâche et commence à sécréter du mucus. La norme dans cette période est la réduction de l'utérus, mais si elle est encore augmentée, il peut s'agir d'une grossesse, d'une tumeur ou d'une infection. Il n'est pas nécessaire de penser que la conception pendant la menstruation est impossible - malgré la fertilité réduite de l'organe, il y a une certaine probabilité de tomber enceinte. Par conséquent, si l'utérus ne diminue pas après des jours critiques, il vaut la peine de passer une analyse pour hCG ou de faire des ultrasons.

Une autre chose est si vous n'êtes pas enceinte, mais des néoplasmes sont trouvés sur le col de l'utérus - il peut s'agir de polypes, d'érosion ou de fibromes. Cependant, pour déterminer l'augmentation de l'utérus ou non, ne peut que le gynécologue. Selon les sensations, il est peu probable qu'une femme puisse identifier de manière indépendante des signes suspects. Naturellement, il existe une méthode de diagnostic préliminaire facile à appliquer chez soi. C'est une palpation indépendante du col de l'utérus. Il est nécessaire d'effectuer la manipulation très attentivement.

Palpation de l'utérus à la maison: recommandations et précautions

Si vous vous inquiétez de quelque chose, il est plus facile de faire un examen préliminaire à la maison que d'être nerveux avant d'aller chez le gynécologue. Il est préférable, avant le début de la palpation, de couper les ongles sur l'index et le majeur de la main droite et de mettre un gant stérile. La façon la plus facile de sentir l'utérus assis sur les toilettes, s'accroupir ou mettre un pied sur le canapé, le bord de la baignoire, etc. Vous pouvez essayer de prendre une position similaire à celle que vous prenez dans la chaise gynécologique.

Alors, entrez deux doigts dans le vagin et sentir la bosse. C'est assez facile, le plus important, ne faites pas de mouvements brusques pour éviter les traumatismes d'organes. Mais pour déterminer la consistance du col n'est pas si facile, si vous n'êtes pas un professionnel. Seule la méthode de comparaison aidera un amateur. Et encore vous pouvez trouver quelque chose vous-même - si le majeur se repose littéralement dans le col de l'utérus, cela signifie qu'il est situé assez bas, comme avant les mensuels. Si vous y arrivez à peine, l'utérus se contracte, comme il se doit après la menstruation. Rappelez-vous, avant le début et surtout pendant les jours critiques, la palpation de l'organe n'est pas recommandée.

Ce qui est lourd d'une inspection indépendante

Si vous avez l'habitude de palper constamment le col de l'utérus, ne le manipulez pas au moins 2 ou 3 jours avant la menstruation. Même un médecin préfère reporter l'examen jusqu'à la fin du mois et c'est pourquoi:

  • à ce moment, l'ouverture partielle du col commence, de sorte qu'il est facile d'infecter et de devenir malade avec une inflammation des ovaires ou des trompes de Fallope. Dans ce contexte, les pics peuvent conduire à l'infertilité.
  • Même si vous utilisez des gants stériles, vous risquez d'endommager le col de l'utérus. Habituellement, de telles blessures guérissent rapidement, à moins, bien sûr, que l'infection se produise.
  • pour la plupart, une palpation indépendante du corps ne donne rien, et la pathologie ne peut être détectée que par un médecin. Après tout, le gynécologue non seulement sonde le col de l'utérus, mais l'examine aussi avec un miroir.

Ces avertissements ne sont pas une interdiction directe de la palpation auto-imposée, mais suggèrent qu'avec des symptômes suspects, il est préférable de consulter un médecin et de clarifier le diagnostic de façon professionnelle.

Vidéo cognitive: érosion cervicale

You May Also Like

New Articles

Reader's Choice

© 2021 delamou.xyz