Est-il possible de couper les cheveux pendant la grossesse?

Même pas une femme superstitieuse pendant la grossesse rencontre un grand nombre de signes: la forme du ventre entoure essayant de déterminer le sexe de l'enfant à naître, elle est interdite de tricoter, couper, teindre les cheveux, acheter des choses avant la naissance du bébé, mais rien d'autre.

Souvent, la grossesse rend une femme hypocondriaque, et les gens qui l'entourent cultivent avec diligence cette méfiance. Et maintenant, une femme sensée qui ne croit pas aux signes, qui s'est mise dans une position intéressante, se demande tout à coup: est-il possible pour les femmes enceintes de se couper les cheveux?

Comprenons-nous, d'où vient la croyance générale sur l'interdiction des coupes de cheveux, et s'il faut y prêter attention. Pour cela, il est nécessaire de regarder dans le passé profond et se familiariser avec les croyances de nos ancêtres.

Du fond des siècles

Nos ancêtres étaient très anxieux à propos des cheveux, ils étaient associés à un grand nombre de croyances, de signes, de superstitions. Cependant, ils n'étaient pas traités comme des superstitions, parce que toute la vie des gens obéissait à des règles similaires, qui ont un caractère sacré.

Dans les temps anciens, on croyait que tout le pouvoir humain est concentré dans les cheveux humains, ce qui signifie qu'en les coupant, il réduit sa force vitale, et, par conséquent, son propre mode de vie. En outre, on croyait que si les cheveux tondus ou tombés tombe à une personne mauvaise, il peut apporter des dommages au propriétaire des cheveux.

Nos anciens ancêtres préféraient se couper les cheveux aussi rarement que possible, et le recadrage était brûlé dans le feu du foyer, qui était considéré comme sacré et purifiant, protégeant contre le mauvais œil et l'influence peu aimable. Au fil du temps, la gravité de l'interdiction a été considérablement réduite, et les hommes ont déjà été tondus sans regarder en arrière. La femme était toujours une créature plus sacrée, pour elle, de telles interdictions restaient naturelles et indestructibles pendant longtemps. Il est peu probable qu'il y a 300 ans, les femmes se demandaient s'il était possible de couper les cheveux pendant la grossesse.

Les cheveux longs ne sont pas en vain considérés comme un signe de féminité: tout le pouvoir d'une femme se cachait dans ses cheveux. La femme a été coupée une fois, le jour du mariage, quand elle est morte pour une sorte et est née pour une nouvelle. Il coupa sa tresse et la remit à la tête de la famille de la mariée. Dans le reste du temps, vous pouvez seulement couper légèrement les cheveux, puis strictement en conformité avec le cycle lunaire. On croyait que les cheveux coupés dans la bonne phase de la lune se développaient mieux. Il n'y avait pas de plus grande honte pour une femme que d'être coupée publiquement.

Puis-je me faire couper les cheveux pendant la grossesse? Pour nos ancêtres, cette question n'était pas du tout. Après tout, dans les cheveux d'une femme enceinte - la force de vie, non seulement les femmes, mais son bébé. Couper les cheveux signifie raccourcir la vie du bébé. On dit souvent que couper les cheveux pendant la grossesse est dangereux, car un enfant peut naître mort.

Peut-on couper les cheveux des femmes enceintes - look moderne

Mais tout cela ne sont que des vestiges du passé. Aujourd'hui, peu de gens prennent de telles vues au sérieux. Du point de vue médical, la question «Est-il possible de couper les cheveux pendant la grossesse?» N'est même pas envisagée. Il est complètement dénué de sens. Il n'y a aucune contre-indication médicale et ne peut pas être.

Cependant, pour être cisaillé ou non, est une affaire privée pour chaque femme. Si vous avez besoin de suivre les anciens signes pour votre tranquillité d'esprit, alors suivez. Cependant, une autre question se pose: comment maintenir une apparence attrayante pendant la grossesse?

Vous pouvez envisager une option de compromis: ne couper les cheveux qu'en cas d'urgence, et, comme nos ancêtres, en accord avec les phases de la lune. Cette approche nous permettra d'être belle et de suivre les traditions de notre peuple.

Et si vous ne coupez pas, alors comment prendre soin de vos cheveux pendant la grossesse?

Tu veux toujours être belle. Pendant la grossesse, c'est particulièrement vrai - la silhouette de la femme change, beaucoup commencent à être complétés. Mais les changements hormonaux affectent également les cheveux, y compris. Leur croissance s'accélère, la structure change. Les propriétaires de cheveux longs sont plus faciles, leurs cheveux sont seulement plus beaux.

Mais les coupes de cheveux courtes pendant 9 mois sans correction deviennent désordonnées, pas soignées. Que devrais-je faire? Il est très important d'observer les règles du soin des cheveux pendant la grossesse, et aussi de choisir le style et la coiffure, correspondant à la longueur des cheveux.

Des soins spécifiques doivent être soigneusement rasés en fonction du type de cheveux. Très probablement, chaque femme sait ce que ses cheveux sont: normale, sèche ou grasse. Si plus tôt vous n'avez pas fait attention au type de vos cheveux, alors la grossesse est le moment le plus approprié pour cela. De plus, durant cette période le type peut changer temporairement.

Le fait est que tous les produits de soins capillaires ne conviennent pas aux femmes enceintes. Il est beaucoup plus correct d'utiliser des produits de soins capillaires naturels, tels que la camomille ou le millepertuis.

Donc, pour les cheveux normaux est idéal comme un rinçage après le lavage juste infusion de racine de camomille ou de bardane. Et le millepertuis, l'achillée millefeuille ou le plantain aideront à mettre en ordre les cheveux gras . Il est plus difficile de prendre soin des cheveux secs et cassants . Pour eux, les teintures de menthe poivrée ou de feuilles de bouleau sèches feront l'affaire.

En plus du shampooing et du rinçage, il est nécessaire de choisir un masque adapté à votre type de cheveux. Le masque va nourrir les cheveux, les maintenir dans l'état requis, améliorer l'apparence. Il est très important de se rappeler que pour le placement des cheveux secs, vous ne pouvez pas utiliser des produits contenant de l'alcool, car cela sèche les cheveux, ce qui les rend encore plus cassants.

Si correctement et en temps opportun pour prendre soin des cheveux, alors ils ne seront pas coupés, et par conséquent, il n'y aura pas de besoin particulier pour une coupe et une coupe.

Est-il possible de couper les cheveux pendant la grossesse? Chaque femme décidera, et personne ne peut le prendre pour elle. Tenez compte de toutes les informations disponibles, pesez les avantages et les inconvénients et prenez la décision la plus appropriée pour vous. La chose principale est que vous vous sentez confiant et ne vous inquiétez pas pour les bagatelles. Une coupe de cheveux est après tout la vérité si peu, la principale chose que maman, et avec elle et son enfant se sentait bien. Tout le reste est secondaire, tout le reste peut être résolu de bien d'autres façons.

You May Also Like

New Articles

Reader's Choice

© 2021 delamou.xyz