Gingembre pendant la grossesse: avantages et inconvénients

Gingembre - une plante vivace, dont une partie précieuse est la racine. Il est utilisé à la fois dans la cuisine sous la forme d'épices, et à des fins médicales. Mais est-il possible de manger du gingembre pendant la grossesse?

Les futures mères doivent être particulièrement sélectives en matière de nutrition, afin de ne pas nuire au bébé. Nous verrons si cette épice est utile aux femmes dans une «position intéressante», comment utiliser correctement le gingembre, et dans quels cas devrait-il être catégoriquement refusé.

Propriétés utiles du gingembre

En plus d'ajouter à divers plats, le gingembre est utilisé dans le traitement du rhume, de la toux, pour soulager la douleur dans la gorge. Il est également connu pour sa capacité à renforcer l'immunité, améliorer l'état des vaisseaux sanguins, réguler le métabolisme et normaliser le sommeil.

Les propriétés utiles du gingembre s'expliquent par sa composition. La racine de la plante contient:

  • le magnésium;
  • le phosphore;
  • le potassium;
  • le fer
  • l'acide oléique, nicotinique et linoléique;
  • vitamines du groupe B, ainsi que C, K, E.

L'utilisation de boissons chaudes avec du gingembre pour le rhume a un effet de réchauffement. Et l'utilisation de lampes aromatiques avec de l'huile essentielle de cette plante permet de lutter contre les maux de tête et la dépression, améliore la mémoire.

Il y a un effet positif du gingembre dans les problèmes gastro-intestinaux (brûlures d'estomac, sévérité dans l'estomac, manque d'appétit). Les femmes qui veulent avoir l'air jeune et plus longtemps pour maintenir l'élasticité de la peau, il est également recommandé de manger régulièrement la racine de la plante.

Puis-je manger du gingembre en début et en fin de grossesse?

Beaucoup de propriétés utiles de cette épice ne font pas de doutes. Mais même ceux qui l'ont utilisé plus tôt, ayant pris connaissance de leur nouvelle situation, se posent la question: "Est-il possible de manger du gingembre pendant la grossesse?".

La réponse dépend de la période et des caractéristiques de la santé de la femme. Parce que les épices aident à faire face à la toxicité et à la faiblesse caractéristique du premier trimestre, le gingembre en début de grossesse est considéré comme utile et son utilisation n'est pas interdite. Mais même pendant cette période, il est nécessaire de consulter un gynécologue concernant les contre-indications individuelles.

Pour les femmes dans la seconde, et surtout dans les troisièmes trimestres, il peut être dangereux. Le gingembre pendant la grossesse à un stade ultérieur est capable d'affecter le fond hormonal du fœtus, ainsi que de provoquer une naissance prématurée. Plus de détails sur la livraison avant le terme →

Dans quels cas le gingembre est-il recommandé aux femmes enceintes?

Épice sous la forme de poudre et de racine de gingembre frais pendant la grossesse peut être recommandé si une femme a une toxicose forte. Les ajouter à la portion matinale de thé soulage la nausée et le vertige.

Dans une situation épidémiologique défavorable, le gingembre en petites quantités est utilisé pour maintenir le système immunitaire d'une future mère. Il est recommandé pour les douleurs musculaires et articulaires.

Bien que la racine de gingembre frais soit plus utile, sa forme marinée est permise avec une diminution de l'appétit. L'essentiel est de connaître la mesure et de prendre en compte les contre-indications.

Contre-indications et limitations

Il y a des situations où le gingembre pendant la grossesse ne peut pas être utilisé. Il est interdit de l'utiliser conjointement avec des moyens pour abaisser la tension artérielle et des médicaments qui stimulent le système cardiovasculaire.

En outre, les dommages du gingembre pendant la grossesse dépasseront le bénéfice si une femme:

  1. Haute température. La consommation de gingembre dans cette situation ne fera qu'exacerber la chaleur.
  2. Il y a des maladies de la peau. Le gingembre peut provoquer une exacerbation de la maladie.
  3. Augmentation de la pression artérielle. L'effet stimulant de l'épice ne contribue pas à la normalisation de la condition dans l'hypertension.
  4. Processus inflammatoire de la muqueuse du système digestif. Le gingembre peut ronger les zones déjà irritées existantes, ce qui va aggraver la situation.
  5. Coagulabilité réduite du sang. Dans cette situation, l'utilisation du gingembre peut provoquer des saignements.
  6. Maladie des calculs biliaires En raison de la stimulation des processus métaboliques, la plante peut provoquer le mouvement des calculs et le blocage des voies biliaires.
  7. Il y a une tendance aux réactions allergiques. Pendant la grossesse, le corps d'une femme devient plus sensible aux stimuli externes. Par conséquent, les personnes allergiques peuvent avoir une réaction négative au gingembre, même si auparavant, il n'a pas été observé.

Il n'est également pas souhaitable d'utiliser cette épice dans la diarrhée et les hémorroïdes. L'irritation de la muqueuse du tractus gastro-intestinal, résultant de son administration, augmente la frustration intestinale et provoque un flux sanguin excessif vers les zones à problèmes.

Comment manger du gingembre quand vous êtes enceinte?

L'utilisation de gingembre correctement cuit en quantités raisonnables réduit le risque d'effets secondaires et de complications. Il est nécessaire d'utiliser uniquement un produit naturel - une racine fraîche ou séchée en poudre. Le thé au gingembre dans des sacs, vendus dans les supermarchés, n'a pas de propriétés utiles et peut contenir des arômes.

La portion journalière admissible de l'épice dans la forme moulue ne doit pas dépasser 1 gr. Cette quantité est suffisante pour une tasse de boisson, plus d'une fois par jour pour le prendre à de futures mères n'est pas recommandé. Le gingembre frais pendant la grossesse peut être utilisé à raison de 3 cuillères à soupe. l. produit râpé pour 1,5 litre d'eau. Nous vous proposons plusieurs méthodes d'épices populaires.

Thé au gingembre avec toxicose et rhumes

Gingembre racine fraîche frotté sur une râpe et mettre 2 cuillères à soupe. l. produit dans une bouteille thermos. Ensuite, ajoutez le jus d'un demi-citron et 2 cuillères à soupe. l. miel. Le mélange est versé avec de l'eau bouillante (1 L) et laissé au repos pendant 30 minutes.

Avec la toxicose dans les premiers stades de la grossesse, la boisson est consommée tous les jours à partir du matin avant le petit déjeuner. Cela prévient les vomissements et aide à préparer l'estomac pour la prise alimentaire. Si le thé est utilisé comme remède contre le rhume, il est chaud.

La quantité de gingembre dans la boisson peut être ajustée au goût. Ceux qui ne l'ont pas utilisé auparavant, devraient commencer avec une plus petite portion d'épices, par exemple, 1 cuillère à soupe. l. matières premières fraîches par litre d'eau.

Gingembre mariné

Le gingembre mariné pendant la grossesse peut être mangé en petites quantités. Il faut se rappeler que le produit est assez épicé et provoque une augmentation de la consommation d'eau. Avec une tendance à l'œdème, ce n'est pas souhaitable.

Pour manger ce plat est seulement au début de la grossesse. En termes plus tard, le gingembre, à la fois dans la forme décapée et dans les boissons, est contre-indiqué.

Gingembre de la toux

On sait qu'une liste très limitée de médicaments convient aux futures mères. Par conséquent, si le rhume chez la femme enceinte est passé à la toux, les remèdes populaires viennent à l'aide, dont l'un est le gingembre.

Ajout d'épices au thé, il est plus facile d'effacer les poumons de mucosités, réduit l'irritation et les maux de gorge. Le remède populaire pour la toux est préparé comme suit:

  1. Le gingembre frais est lavé et pelé (enlever seulement une fine couche supérieure).
  2. La racine de la plante est frottée sur la râpe.
  3. Ajoutez-y 2 cuillères à soupe. l. du miel, une pincée de cannelle, un peu de clou de girofle et de muscade.
  4. Le mélange est versé dans de l'eau chaude (1 L) et bouilli pendant plusieurs minutes.
  5. La boisson prête est refroidie à une température acceptable, filtrée et saoulée en petites portions.

Supplément de l'effet du thé peut être inhalé. Pour cela, mettez 20 gr d'eau par litre d'eau. gingembre frais concassé et bouilli dans un bol pendant 15 minutes. Ensuite, retirez le produit du feu, ajoutez 1 cuillère à soupe. l. le jus de citron et respirer sur la vapeur pendant 5-7 minutes.

Remplacer l'inhalation avec une lampe aromatique avec de l'huile de gingembre. Il suffit d'y déposer quelques gouttes de médicament et de les allumer 2-3 fois par jour.

N'oubliez pas que si vous vous inquiétez d'un rhume ou d'une toux, avant de commencer un traitement avec des méthodes folkloriques, vous devez consulter un médecin. En raison de l'affaiblissement naturel de l'immunité, les complications chez les femmes enceintes se développent rapidement et il est important de ne pas manquer ce moment. La bronchite ou la pneumonie en cours d'exécution est une menace sérieuse pour la santé de la mère et du bébé.

Si il est possible de gingembre à la grossesse dans votre cas, surtout si plus tôt vous ne l'avez pas utilisé, le médecin peut répondre avec confiance seulement. Bien que cette épice ne soit pas un médicament et qu'elle soit inoffensive en soi, il faut tenir compte des caractéristiques individuelles et de la présence d'allergies.

Auteur: Yana Semich,

Vidéo utile: recette du thé au gingembre

You May Also Like

New Articles

Reader's Choice

© 2021 delamou.xyz