Ginipral avec augmentation du tonus utérin pendant la grossesse

Malgré le fait que de nombreuses femmes se préparent à la conception à l'avance et sous la supervision de médecins, les risques de complications existent toujours. La pathologie la plus fréquente est l'hypertension des muscles lisses des parois utérines. La condition est caractérisée par une contraction chaotique des muscles, qui sont en tension constante.
Hypertonus est lourd de fausse couche et de naissance prématurée. Les muscles tendus de l'utérus ne permettent pas d'alimenter complètement le fœtus en développement avec de l'oxygène et des nutriments. L'hypoxie prolongée et le jeûne conduisent à des pathologies dans le développement de l'enfant.

Ginipral pendant la grossesse est un médicament efficace pour relaxer le myomètre du tissu musculaire et réduire la pression dans la cavité utérine.

Ce médicament est prescrit au 2ème trimestre dans le cas où il n'était pas possible de stabiliser le tonus des muscles à l'aide de médicaments hormonaux. Le médicament détend les muscles de l'utérus, élimine les spasmes des vaisseaux sanguins, minimise les risques de naissance prématurée et de fausse couche spontanée .

Caractéristiques de la préparation

La préparation médicinale est libérée sous forme de comprimés et de capsules pour l'administration intraveineuse. Le prix du blister (20 comprimés) est compris entre 170 et 200 r. L'emballage pour l'administration intraveineuse, composé de 5 ampoules, coûte 250-300 roubles.

La substance active principale des comprimés de Ginipral est le sulfate de geskoprénaline.

Excipients: édétate disodique dihydraté, copovidone, stéarate de magnésium, hydrate de lactose, amidon de maïs et talc.

Lors de l'admission pendant la grossesse, les comprimés de Ginipral doivent être guidés par les instructions et les recommandations du médecin responsable. Lorsqu'une fausse couche menace, le médicament est prescrit un comprimé (500 mcg) à un intervalle de trois heures, quel que soit l'apport alimentaire.

Après la prise de la phase aiguë et la stabilisation de la condition, la période de temps est portée à 4-6 heures, diminuant progressivement la dose (1-2 comprimés par jour).

Ginipral pour l'administration intraveineuse est disponible dans des ampoules en verre, qui contient 2 ml d'une solution prête à l'emploi avec une teneur en substance active de 10 pg. A titre d'aide, la solution contient: de l'acide 2H-sulfurique, du chlorure de sodium, du pyrosulfate de sodium, de l'eau désionisée.

Le médicament est injecté en gouttelettes ou goutte à goutte par voie intraveineuse dans des situations critiques, lorsqu'il existe une menace d'interruption de grossesse. Le contenu des deux ampoules est dilué dans une solution à 5% de glucose ou de chlorure de sodium. Quelques heures avant la fin de la thérapie invasive, le médicament est donné sous forme de comprimés.

Il faut se rappeler que la dose de Ginipral pendant la grossesse est sélectionnée individuellement, après un examen attentif et l'étude de l'anamnèse.

Quand annuler ginipral pendant la grossesse? Question très importante pour la santé de la mère et du bébé. Lorsque vous utilisez un dosage élevé après avoir obtenu un effet thérapeutique, la quantité de médicament est réduite.

Le retrait brusque provoque une hypertension des muscles des parois de l'utérus, ce qui peut entraîner une fausse couche ou une naissance prématurée. Pour éviter les conséquences négatives, l'abolition de Ginipral pendant la grossesse est effectuée par étapes, le dosage du médicament est réduit, et les intervalles entre les doses sont augmentés. Plus de détails: hypertension de l'utérus en cas d'un fardeau →

Mécanisme d'action de la drogue

L'hexoprenaline est un beta2-adrenostimulator tocolytique et selective.

L'effet tocolytique se manifeste par la relaxation des vaisseaux du placenta et du myomètre. La consommation régulière de la drogue empêche la réduction des murs de l'utérus et élimine son ton augmenté.

Sous l'action de la drogue s'arrête le travail prématuré, ce qui vous permet de sortir un enfant en bonne santé et de prolonger la grossesse à la naissance physiologique.

Souvent, avec les assemblées Ginipralom sont nommés. C'est un médicament éprouvé pour réguler les processus métaboliques, en rétablissant l'équilibre électrolytique, une source de magnésium et de potassium. C'est un bloqueur physiologique des canaux calciques lents.

Le potassium et le magnésium sont nécessaires pour maintenir l'activité cardiaque et l'action antiarythmique lors de la prise de Ginipral.

Le manque de minéraux conduit à l'excitabilité musculaire et à l'augmentation de l'activité musculaire. Ginipral et Asparks pendant la grossesse sont une excellente combinaison et sont prescrits avec augmentation du tonus utérin.

Indications d'utilisation

Les comprimés Ginipral pendant la grossesse et l'injection pour l'administration intraveineuse sont des médicaments éprouvés et sont largement utilisés en obstétrique. Utilisé pour la menace de naissance prématurée ou de fausse couche, causée par divers facteurs.

Les indications d'utilisation sont:

  • insuffisance placentaire ;
  • la nécessité d'un virage obstétrical fœtal dans une présentation transversale ou oblique;
  • contractions prématurées;
  • la nécessité de décontracter les parois de l'utérus avant l'opération chirurgicale de la césarienne;
  • activité contractile marquée de l'utérus.

Le médicament est activement utilisé comme auxiliaire pendant le travail pour normaliser l'intensité du travail.

Effets secondaires

Les effets secondaires du ginipral pendant la grossesse sont bien étudiés et décrits par la communauté médicale. Si le médicament est utilisé pour la première fois, la femme doit surveiller attentivement son état de santé pour la mise en œuvre de mesures opportunes.

Après avoir pris le médicament, les phénomènes suivants peuvent se produire:

  • la nausée et le vertige;
  • glycémie élevée; Plus: glucose pendant la grossesse →
  • mal de tête;
  • une forte baisse de la pression artérielle;
  • tremblement des extrémités;
  • augmentation de la transpiration;
  • palpitations cardiaques;
  • œdème et diurèse (rétention urinaire).

Compte tenu des effets secondaires possibles, le traitement est effectué sous la supervision d'un médecin avec un suivi de la pression artérielle, de l'activité cardiaque et de la glycémie. Pour éliminer la tachycardie et les douleurs cardiaques, choisissez Finoptin 30-60 minutes avant de prendre le médicament principal.

En cas de difficulté à respirer et de douleur cardiaque grave, le médicament est annulé. Dans la plupart des cas, le ginipral est transféré sans effets secondaires ou avec une condition d'inconfort mineur, qui peut être facilement corrigée.

Contre-indications

Comment appliquer ginipral pendant la grossesse, seul le médecin décide. Avec prudence, le médicament est prescrit pour le diabète sucré.

Il est conseillé de limiter l'apport de sel et de liquide de table. Les boissons contenant de la caféine peuvent améliorer l'effet secondaire du médicament.

Pendant l'exécution du bébé, les paramètres hémodynamiques de la future mère et du fœtus sont constamment surveillés, et le complexe fœtoplacentaire est évalué.

Les contre-indications absolues pour l'administration de Ginipral sont:

  • hypersensibilité aux sulfites (en particulier chez les patients souffrant d'allergies et d'asthme bronchique);
  • les maladies cardiovasculaires, y compris les maladies cardiaques et les maladies ischémiques;
  • les maladies rénales et hépatiques;
  • le premier trimestre de la grossesse ;
  • l'allaitement maternel;
  • thyréotoxicose;
  • Infections sexuelles

Interaction avec d'autres médicaments et instructions spéciales

Il est important de se rappeler que lorsqu'il est exposé aux préparations de calcium, à la vitamine D et aux bêta-adrénobloquants non sélectifs, l'effet de Ginipral est neutralisé.

De plus, l'utilisation simultanée d'antihypertenseurs n'est pas recommandée. Le médicament réduit l'activité des médicaments oraux hypoglycémiques.

Pendant la période d'utilisation de la drogue, une surveillance continue de l'activité cardiaque et de la pression artérielle est recommandée. En cas de rupture de la membrane amniotique et d'ouverture du col plus de 2-3 cm, les chances de l'effet de la thérapie tocolytique sont négligeables.

Analogues

Ginipral pendant la grossesse est un médicament indispensable pour prévenir la naissance prématurée. Les analogues sont Ipladol et Partusisten. Sur les effets des médicaments sont proches de Ginipral, mais ils ont moins d'effets secondaires.

L'expérience de l'utilisation d'analogues montre que les médicaments sont efficaces et n'ont pas d'effet négatif sur l'état de la mère et du nouveau-né.

Prévention de l'hypertension de l'utérus

Avec l'augmentation de la tension des muscles lisses des parois de l'utérus, la future mère a besoin de repos, d'un environnement psychologique confortable et d'une prise rapide de médicaments qui soulagent les spasmes. Pendant toute la durée du traitement, un tabou sur les contacts sexuels est superposé.

La plupart du temps, une femme devrait être en position couchée. Sous les pieds, vous pouvez mettre un rouleau, ce qui réduira la tension de la presse abdominale.

Il est important de commencer le traitement des maladies chroniques en temps opportun et de refuser de visiter les endroits surpeuplés, y compris le travail. Marche modérée recommandée dans des chaussures confortables sans talons.

Une future mère doit inclure dans le menu quotidien des produits contenant du magnésium. Le micro-élément aide à réduire l'hypertension de l'utérus, réduit l'excitabilité du système nerveux. Le magnésium se trouve dans le son, le sarrasin, la farine d'avoine, les haricots et les légumes verts.

Afin d'éviter les complications, préparez-vous à concevoir et à supporter l'enfant à l'avance. Respecter les recommandations d'un médecin avec une responsabilité accrue, observer le régime du jour et maintenir une attitude psychologique positive.

Il est important de se rappeler que le rendez-vous et la réception de Ginipral sont effectués uniquement par le médecin traitant dans une clinique spécialisée. L'automédication est inacceptable et peut causer des dommages irréparables à la santé de la mère et du bébé!

Auteur: Olga Rogozhkina, médecin,

Vidéo utile sur le tonus augmenté de l'utérus

You May Also Like

New Articles

Reader's Choice

© 2021 delamou.xyz