Grossesse extra-utérine - chaque femme devrait savoir à ce sujet

La grossesse ectopique ou ectopique ne se forme pas dans la cavité utérine, mais dans un autre endroit, non destiné à porter un enfant.

Le plus souvent un tel endroit est le tube utérin, aussi un oeuf fœtal peut fixer dans l'ovaire, le col de l'utérus ou les organes de la cavité abdominale. Cela est dû au fait qu'un œuf fécondé pour une raison ou une autre ne peut pas atteindre la cavité utérine ou la fécondation n'est pas survenue là où elle est nécessaire.

Types de grossesse extra-utérine

La grossesse ectopique diffère à la place de la localisation - la fixation de l'oeuf fœtal.

La grossesse extra-utérine ovarienne se produit si le sperme pénètre dans l'ovaire et féconde un ovule non atteint, ou si l'ovule fécondé est attaché à la surface de l'ovaire. La probabilité d'une telle grossesse est inférieure à 1%. Cela peut durer assez longtemps et se terminer par une rupture de l'ovaire avec toutes les conséquences qui en découlent.

Une grossesse anormale est causée par la fixation d'un ovule fœtal dans le col de l'utérus ou dans la région iléale . Puisque takni à cet endroit contient un grand nombre de vaisseaux sanguins et de noeuds, la grossesse cervicale est lourde de grande perte de sang. Le résultat dépend de la période de détection. Parfois, pour sauver la vie d'une femme, vous devez retirer l'utérus.

La grossesse abdominale peut apparaître dans deux cas: la sortie primaire dans la cavité abdominale de l'œuf après la fécondation, ou l'entrée secondaire de l'ovule fœtal après l'avortement tubaire (voir ci-dessous). Si la grossesse ectopique abdominale progresse, les organes internes qui sont "à côté" avec elle sont blessés, les tissus sont détruits. Cependant, il existe des cas réels où les femmes ont réussi à sortir un enfant viable, né par des opérations très compliquées et dangereuses de la livraison opératoire.

Grossesse extra-utérine La proportion de trompes de tous les autres types de grossesse extra-utérine est d'environ 98%, nous en parlerons donc plus.

La grossesse extra-utérine résulte du fait qu'un œuf fécondé n'atteint pas l'utérus, mais est attaché à l'extérieur de sa cavité. Habituellement, cela est dû à une violation de la surcourse du tube utérin: les contractions faibles des tissus musculaires n'ont pas le temps de "pousser" l'œuf fécondé dans l'utérus.

A condition que la grossesse ectopique progressive ne soit pas détectée à temps, son évolution peut se développer de deux façons. D'abord, il peut y avoir une rupture du tube utérin et une hémorragie interne. Une femme ressent une douleur aiguë et très forte, jusqu'à un évanouissement. En présence de saignements internes des caractères tels que la faiblesse sévère, l'hypotension, la nausée, le vomissement, la pâleur. Dans ce cas, la victime doit être transportée à l'hôpital. Sur la rapidité avec laquelle cela sera fait, sa vie dépend. Vous ne pouvez en aucun cas essayer de résoudre le problème par vous-même, vous ne pouvez donc perdre qu'un temps précieux.

Deuxièmement, l' avortement des trompes ou l' avortement des trompes est possible avec une grossesse extra-utérine. L'essence de ce phénomène est que l'œuf fœtal, exfoliant spontanément à partir des tissus du tube, se déplace dans la cavité abdominale avec le sang. Comme vous le comprenez, cela représente également un danger pour la santé et la vie d'une femme.

Il y a une fausse couche tubaire, des nausées, une douleur peu prononcée, une pâleur et une décharge sanglante du vagin. Parfois, les symptômes sont si peu clairs ou doux que les femmes ne savent pas longtemps ce qui s'est passé.

Sauf pour quelques cas exceptionnels, ces grossesses n'ont pas de chance de développement normal, car ni l'utérus, ni la cavité abdominale, ni les ovaires ne sont adaptés pour supporter le fœtus. La grossesse ectopique constitue une menace directe pour la santé et la vie de la mère - les tissus auxquels un ovule fœtal peut se fixer sont inextensibles et, lorsque le fœtus atteint une certaine taille, il y aura rupture avec une hémorragie dans les organes internes.

En raison du fait que les risques sont très élevés, chaque femme a besoin de connaître les principaux symptômes d'une grossesse extra-utérine afin de prendre des mesures en temps opportun en cas de survenue. En outre, si une grossesse extra-utérine n'a pas été détectée dans les premiers stades et qu'une rupture du tissu du tube utérin s'est produite, il faudra l'enlever. Rappelez-vous, plus tôt il sera possible de déterminer la grossesse ectopique d'une femme, plus elle sera susceptible de tomber enceinte.

Grossesse extra-utérine: symptômes et diagnostic

Grossesse extra-utérine, principalement accompagnée de signes caractéristiques de la normalité, à savoir:

  • gonflement et sensibilité des glandes mammaires;
  • toxicose (mauvaise santé, nausées, vomissements);
  • ne partez pas tous les mois.

La température basale augmente-t-elle avec une grossesse extra-utérine?

La température basale varie avec la même tendance caractéristique du déroulement correct de la grossesse, c'est-à-dire qu'elle atteint une moyenne de 37,3 C (chaque femme a cet indicateur individuel). Si vous gardez régulièrement un graphique de température pendant au moins 5 cycles, il ne vous sera pas difficile de déterminer l'augmentation de la température causée par la production de progestérone, déjà dans les premiers jours suivant la conception.

La grossesse extra-utérine est-elle déterminée par un test?

Oui, le test dans ce cas montre un résultat positif, puisque l'enveloppe de l'œuf fœtal en développement libère de la gonadotrophine chorionique humaine, mieux connue sous le nom d'hCG, dont la présence dans l'urine identifie le test. Le niveau de hCG dans la grossesse extra-utérine augmente, mais il est généralement plus lent que dans le flux normal.

Déterminer que l'œuf fœtal est attaché au mauvais endroit aidera les symptômes spécifiques suivants d'une grossesse extra-utérine :

  1. Douleur Avec grossesse extra-utérine, il a un caractère de traction et de croissance et est localisée dans le bas-ventre, le bas du dos, peut donner dans le rectum, l'anus ou être ressentie point à l'endroit de la fixation d'un œuf fécondé.
  2. Décharge sanglante. Ils peuvent apparaître dès les premiers jours de grossesse, avoir peu de volume et de couleur brune.
  3. Faiblesse, vertiges, changement de pression.

Comment la grossesse extra-utérine se manifeste-t-elle par échographie?

Si vous étiez suffisamment attentif et à temps à un spécialiste, puis à l'échographie abdominale pour une période de 6-7 semaines, et avec l'aide d'un capteur transvaginal déjà de 4,5-5 semaines, la grossesse extra-utérine peut être déterminée par des signes caractéristiques:

  • la taille de l'utérus est inférieure à la norme correspondant à la période de grossesse;
  • il y a du fluide dans l'espace antérieur;
  • s'il y a d'autres signes de grossesse, l'ovaire fœtal n'est pas visible dans la cavité utérine, mais on voit un sceau à la place du tube utérin ou de l'autre organe où il est attaché.

Prenant une piqûre à travers le fornix vaginal postérieur

Une autre façon de diagnostiquer une grossesse extra-utérine. Par l'arc postérieur du vagin, une aiguille est insérée pour prélever un échantillon de liquide de la cavité utérine. Si du sang y est trouvé, cela indique la présence d'une grossesse extra-utérine. Cependant, cette méthode n'est pas considérée fiable à 100% et est assez douloureuse.

Grossesse extra-utérine: causes et groupes à risque

Voyons plus en détail quels facteurs spécifiques peuvent contribuer à la survenue d'une grossesse extra-utérine:

  • occlusion de la trompe de Fallope. Les causes les plus fréquentes de blocage sont les cicatrices, par exemple, après une intervention chirurgicale;
  • infections sexuelles transmises;
  • les troubles hormonaux;
  • salpingite chronique (inflammation des trompes de Fallope) - se produit par le transfert de l'infection de l'utérus lui-même pour les maladies transmises sexuellement, ou du vagin en cas de perturbation de sa microflore;
  • la présence de néoplasmes sur les appendices et le corps de l'utérus;
  • l'utilisation de la contraception intra-utérine (spirale) et des processus inflammatoires dans ce contexte;
  • grossesses ectopiques antérieures (la probabilité d'une pathologie répétée est d'environ 10%);
  • l'endométriose, l'inflammation de l'appendicite, les complications infectieuses non résolues après l'avortement ou l'accouchement et d'autres causes d'adhérences;
  • violation de l'arrière-plan hormonal;
  • caractéristiques anatomiques des trompes de Fallope, empêchant l'œuf de se déplacer le long d'eux.
  • insémination artificielle. Selon les données statistiques, la grossesse extra-utérine après FIV se développe dans environ 3% des cas. Pourquoi cela se produit-il, parce que l'embryon est inséré immédiatement dans l'utérus? Le fait est que la bouche ouverte du tuyau et le céphalique déjà mentionné peuvent jouer une plaisanterie cruelle et aspirer l'embryon tant qu'il se déplace librement dans la cavité utérine (jusqu'à 5-6 jours) à la recherche d'un endroit approprié pour l'implantation.

Il est à noter qu'en ce qui concerne le risque de grossesse extra-utérine après FIV, dans l'ouest toutes les femmes avant la procédure sont recommandées pour enlever les deux trompes de Fallope.

Diagnostic et traitement de la grossesse ectopique par laparoscopie et laparotomie

Si d'autres méthodes diagnostiques (échographie, analyse, ponction, etc.) ne permettent pas de déterminer avec précision la présence d'une grossesse extra-utérine, la laparoscopie diagnostique est réalisée à cette fin, ce qui, après confirmation du diagnostic, devient «curatif». Cette opération est réalisée sous anesthésie en insérant les instruments à travers de petites incisions sur la paroi abdominale.

Laparoscopie en grossesse extra-utérine - intervention chirurgicale la plus parcimonieuse (tubotomie), elle permet de sauver le tube utérin auquel l'ovocyte est attaché (il y a 10 ans, il aurait été complètement retiré) et ne laisse pratiquement pas de traces postopératoires. Puis suit le traitement de réadaptation avec l'aide de médicaments anti-inflammatoires et de procédures de physiothérapie.

Cependant, si une grossesse extra-utérine est définie en retard, le traitement peut impliquer une laparotomie - une opération avec une coupe de la cavité abdominale et l'ablation du tube utérin. En outre, l'enlèvement de la pipe est inévitable si l'œuf fœtal a "poussé" dedans, et il n'y a aucun moyen de l'enlever sans endommager le tissu du tube.

Cependant, même si un tube-mère devait être retiré, la possibilité d'être enceinte d'une femme persiste, même si les tentatives peuvent prendre beaucoup de temps.

Médicament pour grossesse extra-utérine

Aujourd'hui, il existe déjà des médicaments prescrits pour le traitement soi-disant conservateur de la grossesse extra-utérine. Des médicaments sont utilisés dont l'action vise à arrêter le développement du fœtus, c.-à-d. leur utilisation est justifiée dans le cas où l'œuf fœtal est vivant et en croissance.

Cependant, ils sont loin d'être parfaits et fournissent souvent une série d'effets secondaires graves (lésions rénales et hépatiques, alopécie, etc.), plutôt qu'un résultat efficace pour l'interruption de la grossesse extra-utérine. Ainsi, l'opération est toujours le moyen le plus fiable et sans interruption pour arrêter la grossesse extra-utérine, à condition que la grossesse est détectée dans les premiers stades.

Grossesse après une grossesse extra-utérine - peut-il y avoir des problèmes?

Interrompre une grossesse extra-utérine est toujours un grand stress pour une femme. Mais il est nécessaire de syntoniser le mieux possible et de tout mettre en œuvre pour que le bébé tant convoité naisse encore. Dans la plupart des cas, les femmes sans problème parviennent à tomber enceinte à nouveau.

Cependant, la prochaine grossesse après l'ectopie devrait être planifiée pour plus tôt que six mois. Cette exposition est nécessaire pour s'assurer que les tissus sont complètement réhabilités, et le risque de grossesse extra-utérine répétée est réduit au minimum.

Il est nécessaire de savoir ce qui a causé la grossesse extra-utérine et essayer de neutraliser complètement ce facteur.

Prévention de la grossesse extra-utérine

Il n'y a qu'un seul moyen - surveiller attentivement la santé des femmes. Pour assister à des examens préventifs, sera protégé pendant l'intimité, pour exclure le risque d'infection par des infections sexuelles, de mener une enquête avant la conception, pour éviter l'avortement. Toujours suivre les instructions du médecin et guérir toutes les maladies associées au système reproducteur.

You May Also Like

New Articles

Reader's Choice

© 2021 delamou.xyz