Le placenta pendant la grossesse est un organe dont le rôle est difficile à surestimer

Le placenta est l'organe unique d'une femme. Son originalité réside dans le fait qu'il ne peut exister que pendant le port de l'enfant, tout en devenant le lien le plus important entre la mère et le fœtus jusqu'au moment où il n'apparaît pas. Avec la naissance d'un enfant, le placenta quitte également le corps d'une femme, ce corps n'en a plus besoin.

Pendant la grossesse, l'état du placenta est constamment surveillé par un médecin. Son développement correct et son fonctionnement normal jouent un rôle important dans cette période cruciale, car le placenta résout des problèmes importants tout au long de la période de port de l'enfant.

Comme tout organe, le placenta traverse certaines étapes de l'évolution - la formation, le développement, la maturité et le vieillissement. Si des écarts surviennent à l'une de ces étapes, la femme est traitée en conséquence.

Qu'est-ce que le placenta?

Traduit du latin placenta sonne comme un "gâteau", cependant, c'est exactement ce que ce corps ressemble.

Mais, malgré l'apparence sans prétention, il joue un rôle important. C'est à partir de l'état du placenta que dépend en grande partie le développement normal du futur enfant.

Normalement, le développement du placenta commence dès les premières minutes après la fécondation de l'œuf. Après avoir rencontré le spermatozoïde, il commence le processus de division active, et certaines des cellules qui se forment sur ce fond assumeront le rôle du placenta dans un proche avenir.

Le 10e jour après la conception, une lacune se forme sur la membrane muqueuse de l'utérus - une cavité complètement remplie des vaisseaux sanguins d'une femme. C'est là que l'embryon va commencer son développement.

Tous les nutriments que le fœtus recevra du corps de la mère. Une membrane vasculaire spécifique commencera à se former autour de l'embryon - un rudiment du futur placenta, dans lequel les vaisseaux maternels et infantiles se développeront plus tard.

Ainsi, entre la mère et le fœtus, un échange mutuel complet de sang sera établi, dans lequel il y aura de l'oxygène et des nutriments.

Fonctions effectuées par le placenta:

  1. Respiratoire : responsable de l'apport d'oxygène au fœtus et de l'élimination du dioxyde de carbone.
  2. Trophic : transfère les nutriments au fœtus - eau, glucose , protéines et graisses, vitamines et oligo-éléments.
  3. Endocrinien : les hormones de la mère - le sexe, la thyroïde et les hormones des glandes surrénales tolèrent le fœtus. En outre, le placenta commence indépendamment la synthèse de ses propres hormones - gonadotrophine chorionique , progestérone, lactogène, cortisol et prolactine, qui sont nécessaires pour le développement complet du fœtus et le cours de la grossesse.
  4. Protecteur : le placenta protège efficacement le fœtus de l'impact négatif de divers facteurs pathogènes. Mais, malheureusement, certaines substances dangereuses pénètrent encore à travers sa barrière. Leur liste comprend l'alcool, la nicotine et un certain nombre de composants de médicaments.
  5. Immunitaire : dans le corps se forme une barrière immunitaire spécifique, à travers laquelle les organismes mère et enfant ne sont pas en conflit les uns avec les autres.

Cette liste vous permet d'évaluer l'importance du fonctionnement normal du placenta pendant la grossesse. Tout au long de la période de gestation, cet organisme résout les tâches les plus importantes et dépend beaucoup du stade de son développement.

Étant donné que le placenta traverse certaines étapes de l'évolution, les médecins surveillent de près tout changement au cours de la grossesse afin de prévenir et d'éliminer les éventuelles pathologies dans le temps.

Le développement du placenta et son emplacement

Ce corps unique est né avec le futur enfant. La croissance active du placenta commence à 2 semaines de grossesse et ne s'arrête pas avant le début du travail.

À la 13e semaine, sa structure est en train de se former. Le plein développement du placenta atteint la 18ème semaine de gestation - à ce moment l'organe travaille en pleine force.

Dans une grossesse normale, la formation placentaire a lieu dans l'utérus, habituellement sur la paroi postérieure de l'utérus, avec une transition douce vers les côtés.

Cette disposition du corps est due au fait que la paroi postérieure de l'utérus est moins prononcée pendant la grossesse et est protégée contre toutes sortes de blessures.

Chez certaines femmes, le placenta peut être situé sur le mur avant et même sur le fond de l'utérus.

Le placenta correctement placé ne doit pas atteindre le col de l'utérus au moins 7 cm Si l'organe atteint ou recouvre le col de l'utérus au moins partiellement ou en totalité, cette condition est appelée présentation. Plus sur le placenta previa →

Une telle grossesse nécessite une surveillance spéciale par le personnel médical, habituellement elle se termine par une accouchement opératoire.

Graduellement, la structure du placenta émergent commencera à changer en fonction des besoins du fœtus en développement. À environ 35 semaines, le placenta atteindra son apogée de maturité.

Maturation du placenta

Comme mentionné ci-dessus, le placenta continue de croître et de se développer pendant la grossesse. Ce processus est appelé la maturation du placenta.

Avec l'aide du diagnostic échographique, la maturité de l'organe et sa correspondance avec l'âge gestationnel sont estimées.

Il y a 5 degrés de maturité du placenta:

  • zéro - jusqu'à 30 semaines;
  • le premier de la 30e à la 34e semaine;
  • la deuxième - de 34 à 37 semaines;
  • le troisième de 37 à 39 semaines;
  • le quatrième - immédiatement avant l'accouchement.

Si le degré de maturité du placenta ne correspond pas au terme de la grossesse, il y a très probablement eu des pathologies dans l'état de la future mère. Heureusement, ce n'est pas toujours le cas. Par exemple, un degré de maturité moindre n'est pas considéré comme un écart.

À propos de la maturation complète du corps peut être jugée par 35 semaines de grossesse, lorsque le processus de son développement se termine sans heurts. À ce stade, chez toutes les femmes ayant une grossesse normale, le placenta acquiert certains paramètres: poids 500 g, épaisseur jusqu'à 4 cm, diamètre pas moins de 18 cm.

Avant la naissance de l'enfant, le corps commence à diminuer progressivement en volume, sur cela il sera possible de détecter le dépôt de sels.

Déviations possibles dans le développement des organes

Les pathologies du placenta ne sont pas rares. Mais ne t'inquiète pas au préalable. Certes, certaines violations dans la structure et la localisation du corps peuvent nuire à l'enfant, mais cela ne concerne pas toutes les pathologies de ce corps.

En outre, même des problèmes graves peuvent être résolus grâce à une assistance médicale en temps opportun. Par conséquent, si vous avez des symptômes de troubles (saignement du vagin, douleurs abdominales, hypertension artérielle ), vous devez les signaler au médecin pour exclure le développement de la pathologie.

Les principales pathologies du placenta sont:

  • retard ou, inversement, maturation rapide de l'organe;
  • détachement avant le début du travail; Plus sur le décollement placentaire →
  • croissance pathologique ou, au contraire, croissance extrêmement lente de l'organe;
  • la formation de caillots sanguins intraplacentaires;
  • violation de la structure lobulaire de l'organe;
  • processus inflammatoire;
  • incrément ou attachement trop serré à la paroi de l'utérus;
  • épaississement du placenta;
  • faible localisation de l'organe (dans la gorge du col de l'utérus);
  • les tumeurs du placenta;
  • infarctus placentaire.

Toutes les pathologies ci-dessus peuvent se développer pour les raisons suivantes:

  • toxicose ;
  • diabète sucré;
  • l'athérosclérose;
  • gestose ;
  • infection, y compris la grippe et la toxoplasmose;
  • Rh-incompatibilité de la mère et du fœtus;
  • anémie sévère;
  • grossesse après 35 ans;
  • l'avortement dans le passé ;
  • le stress;
  • mauvaises habitudes;
  • les maladies somatiques aiguës et chroniques de la femme;
  • superflu ou, au contraire, un poids corporel insuffisant de la future mère;
  • malformations congénitales du fœtus.

Pour traiter avec succès les pathologies placentaires ou empêcher leur développement, il est nécessaire d'éliminer les facteurs contribuant à ces troubles.

Ainsi, de l'état normal du placenta dépend largement de l'issue de la grossesse et de la santé de l'enfant à naître. À leur tour, les pathologies des organes affectent négativement le développement du fœtus, en particulier, provoquant son retard mental et la formation de défauts des organes internes.

Par conséquent, toutes les femmes enceintes devraient être observées par un médecin et subissent des examens échographiques programmés.

En outre, elle doit prendre soin de sa propre santé et informer le spécialiste de toutes les affections et des changements négatifs dans l'état de santé.

Souvent, c'est l'attitude attentive envers soi-même qui peut prévenir le développement de complications qui, au stade initial, pourraient être manqués par un médecin expérimenté.

Auteur: Olga Rogozhkina, médecin,

Vidéo utile sur la structure et les fonctions du placenta

You May Also Like

New Articles

Reader's Choice

© 2021 delamou.xyz