Les premiers signes de grossesse avant le délai

Les signes de la grossesse peuvent être divisés en trois grands groupes, dont la valeur diagnostique est différente. Dans l'ordre de son augmentation, ils peuvent être disposés comme suit: signes douteux, probables et fiables.

Signes de grossesse

Les signes douteux sont les symptômes qui peuvent indiquer la possibilité d'une grossesse (ce sont les premiers signes de grossesse avant le délai de la menstruation), le médecin lui-même détermine les signes probables et ils sont plus susceptibles de confirmer le diagnostic de grossesse.

Les signes fiables ont la plus grande valeur diagnostique, car ils sont basés sur la sensation des mouvements fœtaux, la palpitation et la palpation de ses parties, c'est-à-dire qu'un petit homme se développe à l'intérieur, mais apparaît en fin de grossesse.

Principes hormonaux de la grossesse

Le développement de l'œuf fœtal est toujours associé à certains changements hormonaux dans le corps de la mère. Ce sont ces influences hormonales qui provoquent les signes douteux de grossesse observés avant le retard de la menstruation. Cependant, il faut garder à l'esprit que des manifestations similaires peuvent avoir une défaillance hormonale (violation du cycle ovarien-menstruel comme un type de persistance du corps jaune), donc il n'est pas possible d'établir un diagnostic définitif sur la base de ces seuls signes.

Quel est ce changement? Tout d'abord, ils concernent la progestérone, qui a pour nom commun «hormone de grossesse». Après la conception, la production de cette hormone est considérablement augmentée dans le corps afin d'assurer le développement normal de l'embryon, pour lui fournir un niveau optimal de nutrition et d'apport d'oxygène. Mais la progestérone peut affecter non seulement l'utérus, mais aussi d'autres organes.

C'est avec son influence sur les autres organes que l'apparition des premiers signes de la grossesse est associée. Ainsi, la progestérone affecte le système nerveux, les organes périphériques, etc. Après un certain temps, le développement d'une autre hormone - gonadotrophine chorionique, qui se forme dans le chorion commence (plus tard le chorion donne naissance au placenta). Ce sont les deux principales hormones qui provoquent l'apparition de signes de grossesse avant le retard de la menstruation.

Signes douteux de grossesse

Les premiers signes avant le retard du mensuel comprennent un appétit pervers, un odorat perverti, des nausées, des vomissements, de la somnolence, une fatigue accrue, de l'irritabilité, des maux de tête, une miction rapide et indolore, une augmentation de la salivation, une augmentation de la pigmentation niveau normal, etc.

Ces signes sont la base d'une recherche diagnostique ultérieure, dont le but est d'établir le fait de la grossesse et le lieu d'implantation (implantation) de l'ovule fœtal (dans l'utérus ou à l'extérieur, la norme n'étant considérée que pour la grossesse utérine).

Typiquement, les premiers signes de grossesse après un retard et les signes de grossesse dans les premiers jours de retard ne sont pas très différents les uns des autres. Parlons d'eux plus en détail.

Nausées et vomissements pendant la grossesse

Quels signes de grossesse avant le délai apparaissent les premiers? Ainsi, une femme se plaint de nausées le matin, il peut y avoir des vomissements. Si le vomissement survient jusqu'à 2 fois par jour, il est considéré comme une variante de la norme, sinon il doit être considéré comme un symptôme de toxicose précoce nécessitant un traitement. Le développement de ces symptômes a un mécanisme central, qui est associé à l'irritation du centre émétique dans le bulbe rachidien.

Diverses odeurs fortes peuvent agir comme des irritants, l'état pathologique du tractus gastro-intestinal (gastrite chronique, entérite, colite). Ils affectent le centre de vomissement, qui pendant la grossesse devient plus sensible en raison de l'influence de la progestérone.

Cependant, les nausées et les vomissements peuvent apparaître non seulement chez les femmes enceintes, mais aussi dans un état non-enceinte. La cause de leur apparition peut être une infection intestinale, une gastrite, un ulcère peptique, une intoxication alimentaire, etc. Par conséquent, dans de tels cas, un diagnostic différentiel est requis. Pour cela, un test de grossesse urinaire, une détermination quantitative de la gonadotrophine chorionique dans le sang, et des ultrasons peuvent être utilisés.

Sens de l'odorat et du goût

Les premiers signes de grossesse avant le délai comprennent également un changement de goût et de préférences olfactives. Tout le monde sait que les femmes enceintes éprouvent des envies de certains types de nourriture. Le plus souvent, il s'agit de hareng, de concombres marinés et de tomates, c'est-à-dire d'un engagement envers les aliments salés et salés. Certaines femmes pendant la grossesse aiment beaucoup sucré, bien qu'avant ils ne l'ont pas remarqué pour eux-mêmes. La raison de tout est le même effet des hormones sur le bulbe rachidien. Ils reconstruisent son travail habituel.

La sensibilité accrue des femmes enceintes à diverses odeurs conduit à l'apparition ou à l'intensification de leurs nausées, de sorte que les femmes enceintes, en règle générale, n'utilisent pas de parfum et ventilent souvent la pièce dans laquelle elles se trouvent.

Hypotension artérielle

Hypotension artérielle, ou une pression artérielle basse, est un signe de grossesse après la menstruation et avant son retard. La baisse de la pression artérielle sous le niveau habituel est associée à l'effet antispasmodique de la progestérone. Tout d'abord, il se manifeste par rapport à l'utérus, mais les muscles lisses des vaisseaux sont également sensibles à cet effet de cette hormone. Dans le contexte de la progestérone, le calcium ne peut pas être mis en contact avec la calmoduline, ce qui conduit à l'absence de réduction de l'actomyosine des cellules musculaires lisses des vaisseaux.

En conséquence, ils sont constamment dans un état détendu. Ce phénomène a un objectif purement physiologique, car il assure un développement normal du fœtus. Les vaisseaux du corps de la femme enceinte, en particulier les vaisseaux du système fœto-placentaire (le système mère-placenta-fœtus) perdent leur capacité à réagir par contraction à divers facteurs dommageables.

Cependant, chez certaines femmes enceintes, de tels changements adaptatifs ne se produisent pas. Ceci est lourde avec le développement de complications graves de la grossesse, qui comprennent la gestose et l'insuffisance placentaire. La dernière complication est due au fait que le placenta n'est pas capable de remplir intégralement toutes ses fonctions, ce qui entraîne le développement du syndrome du retard fœtal et de son hypoxie intra-utérine.

La gestation est une complication de la grossesse, dans laquelle le corps développe un spasme vasculaire généralisé et d'autres changements qui conduisent à l'apparition d'un œdème, de protéines dans l'urine (protéinurie) et d'une augmentation de la pression artérielle. En l'absence de traitement, les conséquences peuvent être déplorables tant pour la mère que pour le fœtus (mort fœtale, décès de la femme, hémorragie cérébrale, hémorragie massive, etc.).

Miction accrue

La miction rapide fait référence aux premiers signes de grossesse dans les premiers jours de retard. Il est important que cette miction soit absolument indolore, car elle n'est pas associée à des changements pathologiques, mais à des changements hormonaux. Pendant la grossesse, le remplissage sanguin des organes urinaires augmente, la micro-et macro-circulation dans les augmente, ce qui conduit à une augmentation de la filtration de l'urine dans les reins.

Une quantité accrue d'urine pénètre dans la vessie et l'étire, ce qui entraîne une envie plus fréquente d'uriner. Même la nuit, une femme enceinte doit se réveiller une ou deux fois pour aller aux toilettes.

Mais! Il est important de savoir que la miction rapide et indolore peut être un symptôme du diabète, qui est également caractérisé par la soif, surtout après avoir mangé sucré. La grossesse peut se propager sur le diabète sucré, aggravant son évolution, surtout si elle n'a pas été diagnostiquée auparavant, donc les femmes à risque de métabolisme glucidique (obésité, hérédité pondérée, maladies auto-immunes) doivent prescrire une analyse du glucose sanguin et un test de tolérance au glucose. tolérance au glucose (c'est une présentation du diabète).

La nature de la décharge pendant la grossesse

Habituellement, chez les femmes enceintes, la décharge du tractus génital est blanche, elles sont plus denses qu'avant la grossesse. Ce type de sécrétion est associé à l'effet de la progestérone sur les glandes vaginales.

Les premiers signes de grossesse avant le délai et l'excrétion, décrits ci-dessus, indiquent habituellement un développement normal de la grossesse, alors que la teneur en hormones dans le corps est également équilibrée. Cependant, chez les femmes enceintes, en plus de la leucorrhée, il peut y avoir des taches. Le plus souvent, ils sont associés à une augmentation du tonus de l'utérus et peuvent entraîner une fausse couche, ce qui nécessite un traitement rapide. Le traitement consiste en la mise en place de médicaments spasmolytiques, hémostatiques (hémostatiques) et d'un soutien hormonal sous forme de rendez-vous de dufaston, matin ou progestérone.

Ces médicaments en plus de réduire le tonus utérin ont la capacité de réguler les troubles immunitaires, qui sont très souvent trouvés dans une grossesse compliquée. Ainsi, la présence d'une décharge sanglante et les premiers signes de grossesse avant le délai de la menstruation nécessitent nécessairement un diagnostic approfondi afin de confirmer le fait de la grossesse et l'initiation de la thérapie visant à maintenir la grossesse.

Cependant, il peut y avoir une situation où il y a un écoulement sanguin mineur de l'appareil génital et dans le cours normal de la grossesse. Ceci est observé lors de l'introduction d'un ovule fœtal (implantation) dans l'endomètre (muqueuse de l'utérus). Le plus souvent, l'implantation a lieu le 6ème jour après la fécondation. Ces excrétions ne nécessitent pas de traitement.

Pendant les périodes d'introduction maximale de l'ovule fœtal, les pertes sanguines peuvent reprendre, alors qu'elles sont de courte durée et sont associées à une activité enzymatique accrue du produit de la conception. Le plus souvent, c'est le signe d'une deuxième grossesse avant le retard de la menstruation.

Diagnostic de la grossesse selon les modes de vie

Les symptômes de la grossesse avant le délai sont utopiques et n'ont pas de base factuelle. Auparavant, les ancêtres croyaient que l'apparition de la grossesse se manifeste par l'apparition d'un goût métallique dans la bouche, "araignées vasculaires" dans la zone de décolleté, le ronflement dans le sommeil, etc. Maintenant, sur leur base, le diagnostic de la grossesse, bien sûr, n'est pas effectué.

Ainsi, dans les premiers jours suivant le moment de la fécondation, il est extrêmement difficile de diagnostiquer une grossesse. Cela est dû au fait qu'il n'y a pas de signes précis de grossesse avant le retard de la menstruation. Vous pouvez seulement avec un certain degré de probabilité d'affirmer sur la grossesse d'une femme. Le diagnostic peut être clarifié après une ou deux semaines à l'aide de méthodes de diagnostic modernes.

You May Also Like

New Articles

Reader's Choice

© 2021 delamou.xyz