Myome du col de l'utérus: détecter et vaincre

Le myome du col de l'utérus est considéré comme une tumeur bénigne très fréquente. Cela devient souvent un gros obstacle pour les femmes qui veulent devenir enceintes ou accoucher d'une manière naturelle, et un certain nombre de symptômes désagréables vous font dire au revoir pendant une longue période avec une vie tranquille. Alors, voyons ce qu'est le myome du col de l'utérus et comment il doit être traité.

Le myome du col de l'utérus (ou, comme on l'appelle aussi, fibromyome) est un néoplasme bénin qui provient des cellules encore insaturées de la couche musculaire de l'organe et se compose principalement de tissu conjonctif. La plupart des femmes qui ont reçu un diagnostic de cette maladie ont des pensées au sujet d'une oncologie maligne qui est difficile ou impossible à traiter du tout. Mais c'est loin d'être la réalité, car avec le temps, le néoplasme diagnostiqué est complètement guéri et ne laisse aucune conséquence sur la santé et la fonction reproductrice.

Variétés de myome et ses causes

Au total, plusieurs types de myomes du col de l'utérus sont distingués (les symptômes de chacun d'entre eux différeront les uns des autres). Les principaux sont:

  • sous-muqueuse (ou sous-muqueuse) - elle pousse vers la cavité utérine;
  • sous-séreux - pousse vers la cavité abdominale;
  • interstitiel - se développe vers les tissus de la paroi musculaire.

Il y a beaucoup de raisons pour le développement du myome. Parmi les facteurs de prédisposition possibles comprennent:

  • prédisposition génétique (si la maladie est survenue chez la mère, la grand-mère ou d'autres parents proches, le risque de sa présence en vous sera beaucoup plus élevé);
  • changement dans le contexte hormonal (diminution ou augmentation du nombre d'hormones sexuelles, menstruations abondantes, dysfonctionnements dans le cycle menstruel, etc.);
  • maladies inflammatoires chroniques du système reproducteur;
  • traumatisme de l'utérus (interruption non naturelle de la grossesse, grattage, travail pénible, etc.);
  • sexe rare (ceci conduit à une stagnation dans les organes pelviens et peut provoquer la formation de ganglions myomateux);
  • les maladies chroniques du système endocrinien (diabète, hypertension, hyper- ou hypofonction de la glande thyroïde, troubles métaboliques, etc.).

Quels sont les symptômes du myome cervical?

Comme nous l'avons déjà mentionné, les symptômes et, dans certains cas, le traitement du myome cervical varient selon le type de maladie. Avec des myomes sous- muqueux, on observe souvent des saignements utérins fréquents, des écoulements sanguins abondants pendant les menstruations, des crampes dans le bas-ventre et une diminution du taux d'hémoglobine et des globules rouges dans le sang. Cette espèce est considérée comme la plus dangereuse, car avec elle le plus souvent il y a infertilité.

La présence de fibromes sous-séreux sera indiquée par les symptômes suivants: douleur intense à un moment où la tumeur est en croissance active, douleur qui irradie dans le bas du dos ou à l'intérieur des cuisses, difficulté à uriner et problèmes de défécation.

Les symptômes de myomes interstitiels seront abondants lors de la menstruation, perturbation du cycle menstruel normal, dysfonctionnements dans le fonctionnement des organes pelviens.

Diagnostic de la maladie

Dans certains cas, le myome peut ne pas se manifester du tout. Vous pouvez diagnostiquer la présence de la maladie de la façon suivante:

  1. Examen gynécologique habituel à l'aide de miroirs. C'est facile à faire si la taille de la lésion est assez grande.
  2. Si la tumeur est petite, une méthode efficace est l'échographie à l'aide d'un capteur vaginal.
  3. Hystéroscopie - la clôture d'un petit morceau de tissu pathogène. Il est utilisé dans le but de confirmer le myome utérin et excluant le cancer du col de l'utérus.
  4. Laparoscopie (rarement fait, si absolument nécessaire). La méthode est l'étude de tous les organes du petit bassin, en perforant la paroi abdominale.
  5. Imagerie par résonance magnétique (IRM) et / ou tomodensitométrie (TDM). Pas très souvent utilisé.

Approche complexe du traitement

Le traitement des fibromes utérins, ainsi que des kystes cervicaux, peut être conservateur et chirurgical. La thérapie conservatrice vise à stopper la croissance de l'éducation. Il est généralement prescrit pour le myome sous-séreux et interstitiel du col de l'utérus avec une petite taille permise et un taux de croissance lent.

L'essence de ce traitement est l'hormonothérapie. C'est parce que le développement de la tumeur est causé par un déséquilibre hormonal. Comme on le sait, lorsque les myomes sont des niveaux élevés de l'hormone œstrogène. D'ailleurs, cela explique la rareté de l'émergence du néoplasme pendant la ménopause, lorsque le corps réduit automatiquement la quantité de ces hormones.

Les médicaments hormonaux efficaces sur lesquels repose le traitement du myome du col de l'utérus sont:

  • drogue Gestagen;
  • contraceptifs oraux combinés;
  • médicament Bucerelin;
  • antagonistes des gonadotrophines (préparation Danazol);
  • anti-oestrogènes (tamoxifène).

Tous ces médicaments doivent être prescrits strictement par le médecin et avec les indications nécessaires.

L'action de ces médicaments est basée sur la création de la ménopause artificielle. Prenez-les doivent être dosés, pour pas plus de 3-6 mois, après quoi vous devriez prendre une pause pendant quelques mois et répétez le traitement.

Une méthode thérapeutique supplémentaire est la spirale de Mirena . La substance active principale dans sa composition est le composant progestatif. Il est administré pour une période de pas plus de 3 ans, au cours de laquelle il y a une libération dosée d'une certaine dose d'hormones. En parallèle, il remplit la fonction de contraceptif.

Ainsi, l'hormonothérapie est prescrite dans les cas où le myome du col de l'utérus est faible (inférieur à celui observé à la semaine 7 de la grossesse).

L'intervention chirurgicale est indiquée avec un myome fortement augmenté (plus de 12 semaines de gestation), une forme sous-muqueuse, un saignement abondant et des fibromes, qui est combiné avec des tumeurs de l'ovaire ou peut affecter la fonction de reproduction d'une femme.

Selon la gravité de la maladie, les méthodes de traitement chirurgical suivantes sont utilisées:

  1. Myomectomie Représente une pendaison de noeuds. Merci à ce myome du col ne deviendra pas un obstacle à la grossesse.
  2. Hystérosectoscopie. Suppose la suppression des noeuds.
  3. Hystérectomie Enlèvement complet de l'utérus. Cette méthode est utilisée dans les cas où d'autres méthodes de traitement n'ont pas eu l'effet désiré. Opération avec myome cervical a des critiques positives et négatives, il est donc nécessaire de décider dans le cas le plus extrême.
  4. Embolisation des artères utérines. La méthode est basée sur le chevauchement de la lumière des grands vaisseaux. Grâce à cette méthode, une femme ne perd pas l'opportunité de tomber enceinte. Plus d'informations sur les opérations avec myoma →

Remèdes populaires

Le traitement du myome cervical est populairement offert dans toutes sortes de magazines féminins, mais il est important de se rappeler que l'effet désiré ne peut être atteint que si la médecine alternative est utilisée comme un ajout au traitement prescrit par le médecin. Les méthodes les plus populaires sont:

  • phytothérapie - utilisation d'herbes et de plantes;
  • peroxyde d'hydrogène - il est humidifié par des tampons avant l'insertion dans le vagin. Un tel produit a un pouvoir de résolution, mais une trop grande concentration peut entraîner une brûlure chimique;
  • miel et autres produits apicoles - La propolis est un produit éprouvé. La teinture est appliquée à l'intérieur ou localement (un tampon humide dans le vagin);
  • iode - il est entendu que cette solution entre dans le corps grâce à des techniques de physiothérapie. Avec cela, vous pouvez également mouiller les tampons vaginaux.

Contre-indications et prophylaxie

Quand il y a un myome du col de l'utérus, il est recommandé de se limiter à ce qui suit: pas de coup de soleil, car l'ultraviolet a un effet positif sur la croissance de la tumeur. En outre, n'utilisez pas de stimulants biogéniques et de préparations vitaminées (en particulier de vitamine D). En outre, vous ne pouvez pas prendre de bains chauds pendant les règles, car cela peut provoquer des saignements graves.

Le complexe de mesures pour la prévention des fibromes est très simple - le sexe régulier, l'accouchement, l'absence d'avortements et juste un mode de vie actif. La chose la plus importante à retenir est que le myome du col est traité, il est donc nécessaire de consulter périodiquement un gynécologue.

Recommandé pour la visualisation: spécialiste parle de myome utérin

You May Also Like

New Articles

Reader's Choice

© 2021 delamou.xyz