Pancréas en danger: pancréatite réactionnelle chez les enfants

Les processus inflammatoires et les maladies infectieuses ne passent pas sans laisser de trace. Après eux, les enfants peuvent soudainement éprouver une pancréatite réactive. Dans cette condition, un organe du système digestif est affecté - le pancréas.

Le développement de la pancréatite réactive chez les enfants est indiqué par une douleur dans l'abdomen. Cependant, ce symptôme se produit non seulement avec l'inflammation du pancréas, mais aussi dans d'autres maladies. Si votre enfant se plaint de douleur, consultez immédiatement un médecin. Ne commencez pas à guérir le bébé vous-même, car vous ne pouvez pas diagnostiquer correctement.

Plus sur la pancréatite réactionnelle

Dans cette condition, l'enfant a un échec dans le fonctionnement du pancréas. Il couvre le processus inflammatoire. Les enzymes qui sont produites dans la glande n'entrent pas dans le duodénum et ne participent pas au processus digestif, elles restent dans l'organe. Sous l'influence des enzymes, le pancréas commence à se dégrader.

Les causes de la pancréatite réactive peuvent être des infections infantiles normales. Assez souvent le pancréas devient enflammé en raison de l'ARVI. Les symptômes de la maladie se produisent également en raison de pathologies congénitales. Les organes du système digestif, et même le pancréas lui-même, peuvent avoir une structure irrégulière. Certaines pathologies empêchent la libération d'enzymes, entraînant une inflammation.

Pancréatite réactive chez un enfant se produit parfois en raison de l'utilisation d' antibiotiques forts, des blessures à l'estomac . Un rôle énorme est joué par la nutrition . Presque tous les enfants aiment la restauration rapide, les frites, l'eau gazeuse, le chewing-gum. Ces produits ont un effet négatif sur la santé. Aux causes de l'inflammation de la glande peut également être attribuée au travail inégal du système digestif (trop grand écart entre le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner), l'empoisonnement.

Signes de pancréatite réactive

Avant de parler des symptômes de l'inflammation de la glande, il convient de noter qu'ils sont moins prononcés chez les tout-petits. Il n'y a peut-être aucun signe. Chez les enfants adultes, les symptômes sont clairement prononcés.

La présence de pancréatite réactionnelle peut être indiquée par:

  • vomissements fréquents, après lesquels il n'y a pas de soulagement;
  • couleur jaune de la peau;
  • urine de couleur foncée;
  • fèces trop légères;
  • augmentation de la température corporelle;
  • pleurer et crier, aggravation de l'appétit chez les nouveau-nés et les nourrissons.

Le principal symptôme de la maladie est une douleur intense qui apparaît soudainement et est localisée dans le haut de l'abdomen. Les petits enfants ne peuvent pas montrer où ils ont des sensations inconfortables, car ils ressentent de la douleur autour du nombril ou sur le ventre.

Les premières actions des parents et des médecins

Si l'enfant présente des signes de pancréatite réactionnelle, appelez immédiatement un médecin. Avant l'arrivée de l'enfant, l'enfant doit assurer une paix totale. Le spécialiste de l'arrivée examinera le patient, écoutera ses plaintes ou demandera à ses parents de parler de l'état du jeune patient. Les études suivantes sont également menées:

  • un test sanguin général pour confirmer la présence d'un processus inflammatoire;
  • test sanguin biochimique pour déterminer le niveau d'enzymes pancréatiques;
  • Échographie (échographie) ou tomodensitométrie (TDM) des organes situés dans la cavité abdominale pour la détection des zones condensées du pancréas, remplacées par du tissu conjonctif;
  • Laparoscopie pour clarifier la forme et le type de la maladie.

Un enfant dans un état grave avec un diagnostic de «pancréatite» doit être hospitalisé. Le traitement est conservateur. L'intervention chirurgicale n'est pas requise. Les principaux principes de traitement de la pancréatite réactionnelle comprennent l'élimination des causes de la maladie et l'utilisation de médicaments qui peuvent se débarrasser des symptômes existants: douleur, vomissements, etc.

Le médecin prescrira des médicaments au jeune patient:

  • Pirenzépine ou d'autres médicaments ayant un effet similaire (médicaments qui réduisent le volume de suc gastrique produit et inhibent le pancréas);
  • Festale, pancréatine - médicaments qui réduisent la douleur et améliorent la digestion;
  • Mais-spa, Platyphylline (médicaments antispasmodiques qui éliminent la douleur et améliorent l'écoulement du suc pancréatique);
  • solution de glucose (pour reconstituer le corps avec le matériel nutritif digéré facilement).

Souvent, un spécialiste nomme d'autres médicaments. Le choix des médicaments pour le traitement de la pancréatite réactive chez les enfants dépend de la situation spécifique.

Régime avec inflammation du pancréas

Si un enfant a une maladie, les parents doivent faire attention à sa nutrition. L'enfant devra suivre un régime. Voici les principales règles de nutrition pour la pancréatite réactionnelle:

  1. Fournir le repos fonctionnel du pancréas. De l'alimentation de l'enfant il faut d'abord exclure les irritants. Les aliments, cuits ou cuits sur un steak, doivent être servis sous forme hachée et chaude. Même pendant les rémissions, les petits enfants (jusqu'à 3 ans) ont besoin de broyer de la nourriture, car à cet âge ils ne mâchent pas bien.
  2. Préservation de l'énergie et de la valeur nutritionnelle de l'alimentation. Lorsqu'ils diagnostiquent un pancréatite réactif chez un enfant, les parents ne devraient pas donner à leur enfant uniquement les aliments qui contiennent beaucoup de protéines. Dans le régime devrait être présent et d'autres aliments contenant la quantité requise de glucides et de graisses. Il est seulement nécessaire d'utiliser les produits les plus appropriés comme sources de ces composants.
  3. Puissance fractionnaire Avec la pancréatite réactive, vous devez prendre la nourriture non pas selon le schéma habituel (petit déjeuner, déjeuner et dîner), mais en petites portions au moins 5-6 fois par jour. L'intervalle entre les repas ne doit pas dépasser 4 heures.

Caractéristiques de la nutrition dans la pancréatite réactionnelle

Jour de traitement Produits autorisés Produits interdits
1er jour boisson chaude (eau minérale sans gaz)
  • produits farineux
  • plats de chou blanc
  • riches décoctions de légumes et bouillons de viande
  • soupes aux champignons concentrés
  • poisson gras et viande
  • aliments frits
  • saucisses
  • conserves
  • produits fumés
  • épices
  • crème glacée
  • eau gazéifiée
  • chips
  • restauration rapide
  • chewing-gums
  • gâteaux et pâtisseries
  • agrumes
2 ème jour
Jour 3 thé sans sucre avec des craquelins d'une pâte sans assaisonnements, pommes de terre farcies à l'avoine et au sarrasin
4 ème jour produits à base de lait aigre (yaourt, lait fermenté, yogourt, fromage cottage, yogourt), gelée et pain blanc d'hier
5ème jour purées de légumes ou soupes
6ème jour
7ème jour
La semaine prochaine il est permis de compléter le régime avec du poisson, de la viande bouillie de variétés à faible teneur en graisse (veau, poulet), des escalopes de vapeur, et un peu plus tard vous pouvez introduire des fruits frais, des légumes et des baies dans l'alimentation

Les exacerbations de la pancréatite réactive chez les enfants peuvent être évitées à condition que même pendant la rémission, les aliments interdits ne seront pas inclus dans le régime alimentaire. Toute expérience avec de la nourriture peut mener à une nouvelle attaque et à la nécessité de suivre un régime strict.

Prophylaxie de la pancréatite réactionnelle

Si l'enfant a déjà été diagnostiqué avec une inflammation du pancréas, à l'avenir, l'exacerbation peut réapparaître. Prévenir les crises aide à prévenir. Parents:

  • assurez-vous d'observer les produits que leur bébé utilise;
  • Il convient de rappeler que dans les établissements d'enseignement pour enfants (jardins, écoles), l'alimentation est diététique, mais qu'elle ne correspond pas au régime qui doit être observé dans la pancréatite réactionnelle;
  • il est nécessaire de s'assurer que la carte médicale de l'enfant montre le diagnostic et la nécessité d'une nutrition spéciale pour l'établissement d'enseignement;
  • S'il n'y a pas d'agent de santé dans l'établissement d'enseignement, vous pouvez parler avec l'enseignant ou l'enseignant et lui donner une liste de produits qui ne peuvent pas être utilisés par le bébé.

Pas toujours les parents peuvent sauver des situations qui provoquent l'émergence de la pancréatite réactive chez l'enfant. Le gamin dans le futur assistera aux anniversaires de ses amis, des vacances diverses. C'est pourquoi il est nécessaire d'expliquer à l'enfant lui-même la gravité de la maladie et d'inspirer la nécessité de suivre un régime.

Tous les enfants sont doux. Cependant, ce sont les gâteaux et les pâtisseries qui frappent fort sur le pancréas, car ils contiennent à la fois du gras et du sucre. L'une des mesures préventives consiste à réduire au minimum la consommation de bonbons . Un excellent substitut pour le gâteau et la pâtisserie peut faire du miel, mais ici, vous n'avez pas besoin d'en faire trop. L'enfant est assez bien 2 c. l. de ce produit. Et une règle plus importante - ne pas trop manger. L'enfant devrait se lever de la table avec un léger sentiment de faim.

Une mesure préventive tout aussi importante est l'élimination rapide des infections , le traitement des processus inflammatoires et des maladies du tractus gastro-intestinal. C'est à cause de divers maux chez les enfants que se développe la pancréatite réactive. Seulement en raison du traitement rapide des maladies pouvez-vous éviter l'autodestruction du pancréas. Dans le même temps, vous devez vous rappeler que vous ne pouvez pas vous prescrire de médicaments vous-même.

En conclusion, il convient de noter que la pancréatite réactionnelle chez les enfants est une condition assez dangereuse. Lorsque les premiers signes apparaissent, vous devriez immédiatement demander l'aide de spécialistes. Si cette exigence est ignorée, le pancréas se dégradera progressivement sous l'action de ses propres enzymes. Les changements destructeurs dans ce corps sont lourd de conséquences très graves. Par exemple, en raison d'une visite prématurée chez un médecin, l'enfant peut développer un diabète à l'avenir, et une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour enlever une partie de l'organe. Soyez attentif à votre enfant.

Une vidéo cognitive sur la bonne nutrition des enfants et des parents

You May Also Like

New Articles

Reader's Choice

© 2021 delamou.xyz