Quelle épaisseur de l'endomètre est optimale pour la grossesse?

L'un des critères importants pour la naissance d'un enfant en bonne santé est l'endomètre pendant la grossesse, à savoir son état, dont dépend à la fois la réussite de la conception et le processus de porter le bébé. Au stade de la planification de la grossesse, il est recommandé à chaque femme de subir un examen diagnostique afin d'identifier les pathologies possibles et leur élimination ultérieure. Si vous prêtez attention à ce problème avant la conception, le risque de développer des anomalies au début de la grossesse sera minime.

Anatomie et physiologie

Mensuel dans le corps des femmes en âge de procréer il y a des changements cycliques dans le fond hormonal associé à des fluctuations dans le niveau des hormones sexuelles. Ils affectent les organes génitaux féminins, en particulier l'endomètre utérin. C'est la coque interne de l'organe, constituée des couches basales et fonctionnelles. Sur quelle taille de l'endomètre sera avec le début de la grossesse, son courant dépend.

Une augmentation du taux de progestérone entraîne une augmentation de l'épaisseur de l'endomètre. Dans la coquille interne volumétrique de l'utérus, le sang circule mieux et, par conséquent, les cellules glandulaires se développent plus activement. Plus près du milieu du cycle menstruel, le processus de croissance de l'endomètre atteint son maximum. Son volume est normalement de 11 à 15 mm: une telle épaisseur de l'endomètre est considérée comme la norme, elle est nécessaire pour une conception réussie et une grossesse précoce, mais la valeur est également admissible à 8 mm.

Si l'épaisseur de la couche interne de l'utérus n'atteint pas la valeur requise au milieu du cycle, la fécondation peut se produire, mais l'implantation de l'ovule dans l'endomètre mince est impossible. C'est-à-dire que, pour une grossesse saine, il ne suffit pas de fusionner l'ovule et le sperme: des conditions plus favorables sont nécessaires pour l'introduction du zygote fécondé dans la couche muqueuse de l'utérus.

Les changements qui se produisent pendant la grossesse

Au début de la grossesse, l'endomètre continue sa croissance, atteignant une épaisseur de 20 mm ou plus. Dans certains cas, un endomètre épais peut être le signe d'un début de grossesse. Lorsque le temps est trop court pour détecter un ovule fœtal à l'aide de l'échographie, des signes indirects du début de la conception existent déjà - l'hypertrophie de l'endomètre, différente de la norme, peut indirectement parler du déclenchement de la grossesse.

L'endomètre pendant la grossesse ectopique change selon un principe similaire. Cela est dû à des changements dans le fond hormonal et la croissance rapide des cellules glandulaires de la couche interne de l'utérus. C'est-à-dire, avec le début d'une grossesse extra-utérine, la croissance de la muqueuse interne de l'utérus correspondra à la norme.

Après la conception avant le début du fonctionnement du placenta, l' endomètre remplit ses fonctions. C'est la paroi interne de l'utérus qui fournit au fœtus dans les premiers stades de la grossesse des nutriments et de l'oxygène. Grâce à cela, l'enfant reçoit tout le nécessaire pour le développement intra-utérin.

Épaisseur OK

La conception réussie dépend directement des indices de la couche fonctionnelle de l'endomètre. Avec le début de la grossesse, il est important que l'épaisseur de l'endomètre ne soit pas inférieure à 8 mm et pas plus de 15 mm - dans les premiers stades, il s'agit d'une variante de la norme.

Si cette valeur est moindre, la femme n'aura pratiquement aucune chance de devenir enceinte et de porter le bébé. L'endomètre mince et la grossesse - les choses sont incompatibles, car un ovule fœtal ne peut pas être implanté dans l'endomètre. Cette condition en gynécologie est appelée hypoplasie.

Si, au moment de la conception, au contraire, il y a un endomètre épais, dont les indices sont supérieurs à 15 mm, des problèmes d' ovulation et d'implantation d'un zygote fécondé sont également possibles. Cette pathologie est appelée hyperplasie.

Les écarts par rapport à la norme

Les problèmes d' infertilité peuvent être associés à une épaisseur insuffisante et trop grande de la muqueuse interne de l'utérus. Les femmes qui font face à des pathologies similaires demandent souvent au médecin comment se développer pour une grossesse endométriale, dont les indices vont correspondre à la norme.

Hypoplasie, ou mince endomètre est une condition pathologique dans laquelle son épaisseur ne change pas pratiquement pendant le cycle menstruel. Cela peut être causé par des maladies chroniques de la muqueuse utérine, des troubles circulatoires et une faible sensibilité des récepteurs d'organes à l'hormone œstrogène.

L'hyperplasie se développe dans un contexte de déséquilibre hormonal dans le corps d'une femme.

L'hypoplasie et l'hyperplasie de l'endomètre sont des anomalies qui conduisent à l'infertilité féminine, dans la plupart des cas réversibles. Même si une grossesse survient, il existe un risque élevé de développer des pathologies au cours du processus de gestation, par exemple, une fausse couche , des anomalies fœtales et même le développement de néoplasmes.

Causes de l'épaisseur insuffisante

L'endomètre mince est rarement diagnostiqué pendant la grossesse, puisque la conception sur ce fond est considérée presque impossible. Les femmes ayant une épaisseur insuffisante de la paroi interne de l'utérus souffrent de problèmes d'infertilité. Même si la grossesse se produit, elle se termine généralement mal. Le plus souvent, il est interrompu au cours des prochaines règles, et la femme ne sait même pas qu'elle était enceinte.

Pourquoi l'hypoplasie se développe-t-elle?

Les spécialistes ont identifié un certain nombre de facteurs prédisposants:

  1. L'épaisseur insuffisante de l'endomètre est une conséquence des troubles endocriniens.
  2. Troubles vasculaires congénitaux ou acquis qui affectent la circulation sanguine dans l'utérus.
  3. Complications résultant d'interventions chirurgicales et de traumatismes utérins, par exemple, après des avortements artificiels et un curetage , qui ont conduit à des lésions de l'épithélium de l'organe génital.
  4. Anomalies du développement de l'utérus, l'infantilisme sexuel.
  5. Les processus infectieux et inflammatoires de nature chronique dans la région des organes génitaux.
  6. Contraception hormonale continue.
  7. Prédisposition héréditaire à une croissance insuffisante de l'endomètre.

Endomètre épais pendant la grossesse

L'hyperplasie est encore plus désagréable. La croissance excessive de l'endomètre interfère avec la conception et le portage normaux, sa taille est importante lors de l'implantation d'un ovule fécondé et pendant la grossesse. Une femme avec cette pathologie est difficile à concevoir. La conception n'est possible que sous la condition d'hyperplasie focale.

Si vous arrivez à tomber enceinte avec ce diagnostic, le roulement se produit souvent avec des complications. Ceux-ci comprennent les fausses couches, les pathologies du développement du fœtus et du placenta, la formation de tumeurs. Dans les formes sévères d'hyperplasie, le médecin insistera sur l' interruption de la grossesse .

Que dois-je faire s'il y a des anomalies?

Pour le début il faut exclure les pathologies hormonales ou inflammatoires. Il est nécessaire de le faire avant que la grossesse est prévue. Chaque patient nécessite une approche individuelle. L'examen comprend l'échographie, l'analyse de l'infection, l'étude du statut hormonal des femmes. Sur la base des résultats du diagnostic, un traitement approprié est prescrit.

L'hypoplasie est généralement associée à des troubles hormonaux. Étant donné que le petit endomètre interfère avec le début normal de la grossesse, il est nécessaire d'accumuler une couche mince de la muqueuse avec des préparations contenant de l'œstradiol et des procédures thérapeutiques et prophylactiques supplémentaires. Cela peut être un traitement de physiothérapie, un massage gynécologique , une gymnastique et un régime. Dans la plupart des cas, cet état pathologique peut être corrigé par une thérapeutique, de sorte qu'une femme peut concevoir et porter un enfant en bonne santé.

Pour lutter contre l'hyperplasie, l'hormonothérapie et la physiothérapie sont également utilisées, et les vitamines sont également sélectionnées. Selon la cause de la maladie et la négligence du processus pathologique, il peut y avoir un besoin de traitement chirurgical - curetage médical-diagnostic de l'utérus , qui est réalisée sous anesthésie générale. Après cela, une femme reçoit des contraceptifs oraux pendant plusieurs mois et une échographie dynamique est utilisée pour prévenir la récurrence de la maladie.

Beaucoup de femmes ont peur du traitement conservateur et chirurgical et ont recours à la phytothérapie, comptant sur le fait que les extraits de plantes et les herbes aident à construire l'endomètre, qui pendant la grossesse aura des taux normaux. Malheureusement, le traitement des gens, cependant, comme l'automédication, ne peut pas se débarrasser complètement de la pathologie, mais amener à l'infertilité finale - complètement.

Le but principal de la femme est la maternité, mais pas toujours possible pour certaines raisons. L'endomètre pendant la grossesse est important, grâce à lui le fœtus peut se développer en toute sécurité. La médecine moderne ne reste pas immobile, elle peut éliminer les problèmes associés à l'hyperplasie et à l'hypoplasie de la couche utérine et, par conséquent, augmenter les chances de devenir mère.

Auteur: Olga Rogozhkina, médecin,

Vidéo utile sur l'endomètre épais

You May Also Like

New Articles

Reader's Choice

© 2021 delamou.xyz